URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/social/bouclier-qualite-prix-2015-cest-signe RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Bouclier Qualité Prix 2015 : c'est signé !

Le Bouclier Qualité Prix de l'année 2015 sera effectif à partir du 1er mars 2015.
Par Karl LORAND
Par Karl LORAND
Image
La signature du Bouclier Qualité Prix 2015 a été effectuée en Préfecture ce mardi 24 février 2015. Un document qui a été paraphé par le préfet, le président de l’observatoire des prix ainsi que les acteurs de la grande distribution.

Pour rappel, le bouclier qualité prix est un accord annuel qui vise à modérer les prix sur plusieurs produits de grande consommation, cette année il sera effectif au 1er mars et au total 67 magasins sont concernés.

Plusieurs négociations sur la liste des produits ont été nécessaires avant de trouver cet accord et au final le prix du panier total de la ménagère passe de 360 à 350 euros. La liste des 101 produits a évolué : les produits sucrés sont substitués par des produits de meilleure qualité nutritionnelle. Du côté des nouveautés on note l'apparition des préservatifs ! Autre bonne nouvelle : l’augmentation de la part de produits frais.

« La baisse des prix ne doit pas se faire au détriment de la qualité, on voulait actualiser la liste en intégrant davantage de produits frais et davantage de produits qui relèvent aussi des enjeux de santé publique, nous avons augmenté la part des produits frais, des produits issus de la production locale » a indiqué Fabrice Rigoulet-Roze, le Préfet de Région. Une bonne nouvelle pour les consommateurs mais également pour les producteurs de l’île.

Ce bouclier qualité prix 2015 a été acquis difficilement. Il ne sera pas appliqué tout de suite intégralement car il y a toute une phase de préparation, comme l'a indiqué le secrétaire général du syndicat de la grande distribution en Martinique, Alex Alivon « Il fallait mettre des produits à faible teneur en sucres ajoutés, il a fallu qu’on rajoute des produits frais de production locale... L'accord est effectif au 1er mars 2015, alors il faut déjà garantir les approvisionnements. Il y a tout le travail de mise en place des rayons... C’est un travail colossal qui va occuper les équipes dès maintenant. » a t-il indiqué.

De façon générale, les enseignes commencent à être à l'aise dans la mise en place de ce bouclier comme nous l'a indiqué Pierre Chalvin, le directeur de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes.« Les enseignes sont désormais rodées au process BQP et l’ensemble fonctionne correctement, hormis quelques difficultés ponctuelles liées à l’affichage ou à certaines disponibilités de produits. » a t-il indiqué.

En effet, en 2014, 18 avertissements ont été distribués pour défaut d’affichage et manque de produits.


Audrey Ollon et Yvonne Guilon






Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également