URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/social/cap-eden-roc-le-projet-est-reporte RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Cap Eden Roc : le projet est reporté

Le conseil régional organise son assemblée plénière ce mardi avec notamment à l’ordre du jour l’annulation d’une subvention accordée à la société Cap Eden Roc. Bruno Gouyer le promoteur avait obtenu un cofinancement Région/Feder d’un montant de 1 million d’euros pour son projet d’environ 3 415 739,19 euros. Selon lui, le projet ne pourra aboutir dans les délais prévus. Cap Eden Roc était un projet d’appartements meublés de tourisme de luxe situé au Diamant. La commune accuse là un nouveau coup dur dans le secteur hôtelier.
Par Karl LORAND
Par Karl LORAND
Image
En novembre 2012 La Région et le FEDER avait accordé une subvention d’1 million d’euros sur le projet Cap Eden Roc évalué à un peu plus de 3 400 000 euros. Au final, deux ans plus tard Bruno Gouyer - le porteur de projet - a décidé de renoncer à cette aide.

Ce dernier assure que le projet est différé pour l’heure. « Ce projet sera réalisé, sans doute amélioré, mais pour l’instant je ne suis pas dans la possibilité de pouvoir le mener.» a t-il indiqué, évoquant là son incapacité de mener à bien le chantier pour qu'il soit prêt d’ici la fin de l’année 2015. Pourquoi ? selon le promoteur, il s’agirait de problèmes concernant le raccordement en eau et en électricité du chantier. Il évoque également la réalisation d’un autre projet de résidence de luxe mené cette fois au Vauclin : la résidence Palm Villas qui fonctionne depuis décembre 2014.

Des travaux de terrassement avaient pourtant déjà démarré au Diamant. Le site - extrêmement bien situé - avec vue sur le rocher et accès direct à la plage devait accueillir un immeuble constitué de 12 appartements - soit 24 chambres - sur un terrain de plus de 3000 mètres carrés.

Pour se démarquer, Cap Eden Roc comptait offrir des prestations de qualité comme un spa et un centre de bien être... 5 emplois directs étaient prévus dans un premier temps pour les activités d’entretien et autres services. Pour sa commercialisation, la société était déjà en contact avec les tours opérateurs spécialisés sur la destination.

Ce projet avait également obtenu un avis positif du Comité Martiniquais du Tourisme qui selon lui « tirait la destination vers le haut ». Les démarches de classement et de labellisation "Clé Vacances" avaient déjà été entamées avec le CMT.

Cap Eden Roc se situait sur le segment de marché des meublés de tourisme de luxe en location saisonnière; un marché qui se développe de plus en plus en Martinique et qui selon le CMT, attire également de plus en plus de clients.

Audrey Ollon et Clara Vincent





Rubrique

À lire également