URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/social/cftu-vers-une-resiliation-de-la-delegation-du-service-public RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

CFTU : vers une résiliation de la délégation du service public ?

Depuis 11 jours maintenant, plus aucun bus ni TCSP ne circulent sur le réseau de la CACEM. Martinique Transport s'est exprimé et indique pouvoir résilier la délégation du service public.
Par Sullyvan Daphné avec Cédric Catan
Par Sullyvan Daphné avec Cédric Catan
Image
CFTU : vers une résiliation de la délégation du service public ?
légende image principale
Bus Mozaïk.

Voilà maintenant 11 jours que les usagers sont privés de transport en commun sur le réseau Mozaïk (TCSP compris). En effet, les chauffeurs expriment depuis leur droit de retrait et d'alerte. Un droit qui est invoqué en situation de danger. Un inspecteur du travail a mené une enquête tout en travaillant conjointement avec le CHSCT et la direction afin d'identifier le ou les dangers et de trouver des solutions acceptables pour les deux parties. 

Vendredi dernier, une réunion s'est tenue au cours de laquelle les deux parties ont été informées des conclusions du rapport de la Direction du Travail.

La direction de la CFTU s'est engagée à mener des actions pour rétablir la situation : faire appel à une société pour réparer l'étanchéité des bus concernés et les faire rouler seulement par temps sec d'ici les réparations, poster un salarié qualifié pour s'assurer du bon fonctionnement des bus avant la prise de service du matin et prendre contact avec l'entreprise chargée de la réparation des DAT. 

Depuis cette réunion, le droit d'alerte et le droit de retrait inhérent ne sont plus valables, pourtant le mouvement de grève est maintenu.

Vers une résiliation de la délégation du service public ?

Dans ce dossier, Martinique Transport par le biais de son 1er vice-président Louis Boutrin s'est exprimé "c'est une situation déplorable, et complètement inadmissible. La population, notamment les usagers paient un lourd tribu à ce conflit interne à une société[...] Nous avons la possibilité aujourd'hui face à une situation qui continue de s'aggraver, de résilier la délégation de service public, c'est à dire le contrat qu'a passé Martinique Transport avec le délégataire..."

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également