URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/social/concessions-automobiles-lheure-est-au-bilan RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Concessions automobiles : l'heure est au bilan

En cette période de fin d'année, l’heure est au bilan pour les concessionnaires automobiles en Martinique. Si les dernières voitures en attente sur l’hydro base du Port de Fort-de-France depuis la grève des dockers ont finalement été livrées, l’année 2014 restera dans sa globalité plutôt terne.
Par Karl LORAND
Par Karl LORAND
Image
Les dernières voitures qui avaient fait les frais de la grève des dockers de l’hydro base en novembre ont été livrées ce vendredi 26 décembre 2014. Pour rappel il s’agissait des véhicules déroutés sur la Guadeloupe ou dont le départ du Havre avait été retardé par le transitaire en raison du conflit qui troublait le bon fonctionnement du Port. En une dizaine de jours, ce sont ainsi plus de 1600 véhicules qui ont été livrés sur le Port de Fort-de-France en cette fin décembre. Aujourd'hui, plus aucun véhicule n'est en attente sur les quais de l’hydrobase. C’est maintenant l’heure des comptes pour les concessionnaires. Finalement, ils font apparaître un marché automobile atone, légèrement positif par rapport à 2013 ( {{+1.8%}} tout véhicule confondu VP +VL), en sachant que 2013 était la pire année depuis 2000. 2014 s’annonce légèrement positive mais pas plus. Le marché a - de plus - souffert d’une fin d’année compliquée. La grève des dockers de l’hydrobase sur le port de Fort-de-France en octobre et novembre a en effet retardé la livraison de milliers de véhicules. Or, c’est sur les deux derniers mois de l’année que les professionnels de l’automobile réalisent le tiers de leurs ventes en Martinique. Ces derniers jours, les clients se sont bousculés dans les concessions pour réceptionner les véhicules qu’ils avaient commandés parfois depuis plusieurs semaines et vendredi, les dernières voitures en retard sont enfin sorties du port de Fort-de-France. Mais pour les concessionnaires, la facture est lourde. Selon Patrick Ouensanga - le Directeur Général de Blue Automobile - cela a entraîné un {"surcoût d'exploitation"}. D’ici à mercredi 31 décembre, les concessionnaires automobiles espèrent bien concrétiser encore quelques ventes maintenant qu’ils ont récupéré tous leurs véhicules. Selon Valérie Adéric, commerciale chez BCAM cela ne devrait pas être trop compliqué car à cette période de l'année, {"Les clients savent ce qu'ils veulent, ils ne perdent pas de temps."}
Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également