URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/social/conflit-de-leau-le-siaeag-tente-de-rassurer RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Conflit de l'eau : le SIAEAG tente de rassurer

Par Christophe Langlois
Par Christophe Langlois
Image
Le SIAEAG, le Syndicat Intercommunal d’Alimentation en Eau et d’Assainissement de la Guadeloupe, réagit ce mercredi alors que la grève des employés de la Générale des Eaux s'enlise. Dans un communiqué le syndicat indique travailler pour un règlement "urgent de cette crise engendrant de nombreux désordres dans la vie quotidienne des guadeloupéens (...) en cas de passage à une régie autonome, les contrats de travail des agents de la Générale des Eaux Guadeloupe affectés au périmètre du SIAEAG, garantie de la continuité du service public, seront repris. Ces éléments sont en mesure de rassurer les personnels concernés et permettent d'envisager la reprise normale du travail au service des guadeloupéens qui ne doivent pas demeurer, plus longtemps, les otages d'une situation dont ils ne sont pas responsables." Retrouvez l'intégralité du communiqué : {"Suite au mouvement de grève des salariés de la Générale des Eaux inquiets de leur situation à partir du 1er janvier 2015, le président du Siaeag Laurent Bernier travaille au règlement urgent de cette crise engendrant de nombreux désordres dans la vie quotidienne des guadeloupéens. Depuis le lundi 15 décembre 2014, il a été à l'origine de plusieurs initiatives dont une proposition adressée à la Nantaise des Eaux Services et la Générale des Eaux Guadeloupe pour engager une nouvelle convention d'exploitation des services publics de l'eau potable et de l'assainissement sur le périmètre du Siaeag pour une période de 12 mois. D'autre part, la commune du Lamentin a validé, par délibération, le protocole transactionnel garantissant au Siaeag la somme de 1,6 millions d'euros. De même, aujourd'hui les présidents de Cap Excellence et du Siaeag se sont accordés sur les termes financiers d’un protocole transactionnel visant à résoudre la crise soumis à l'approbation des conseillers communautaires lors du prochain conseil d'agglomération programmé le 22 décembre. Par ailleurs, la communauté d'agglomération du nord Grande Terre présentera dans les tous prochains jours les termes d'un protocole financier transactionnel pour régler les affaires concernant le Siaeag. Le président du Siaeag rappelle aussi qu'il bénéficie, d'emblée, du soutien financier du conseil général à travers une délibération d'un montant de 3 millions d'euros pour l'accompagner. D'autres soutiens financiers sont à l'étude et permettront clairement de conforter l'avenir du Siaeag et sa capacité d'assumer ses engagements contractuels de fin d'année 2014. Quant à la situation en 2015, le président du Siaeag confirme la volonté de tous ses clients institutionnels de lui acheter de gros volumes d'eau. Dès le 1er janvier de nouveaux contrats à un tarif accepté de tous permettra de sécuriser le niveau des recettes prévisionnelles du Siaeag. Le président du Siaeag précise aussi qu'il respectera scrupuleusement les engagements légaux, mais aussi conventionnels pris par son prédécesseur en mars 2014. Ainsi, en cas de passage à une régie autonome, les contrats de travail des agents de la Générale des Eaux Guadeloupe affectés au périmètre du Siaeag, garantie de la continuité du service public, seront repris. Ces éléments sont en mesure de rassurer les personnels concernés et permettent d'envisager la reprise normale du travail au service des guadeloupéens qui ne doivent pas demeurer, plus longtemps, les otages d'une situation dont ils ne sont pas responsables."}
Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également