URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/social/croisieres-les-taxis-veulent-leur-part-du-gateau RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Croisières : les taxis veulent leur part du gateau

Les taxis de Guadeloupe se mobilisent dans un collectif réunissant trois syndicats pour alerter l'opinion publique sur la désorganisation du transport des croisiéristes sur le port de Pointe-à-Pitre. Ils réclament aux autorités préfectorales l'instauration d'une "Zone unique de prise en charge" dédiée aux taxis sur le terminal de croisières.
Par Alexandre Giraud
Par Alexandre Giraud
Image
Le collectif des taxis de Guadeloupe réclame l'instauration d'une ZUPC.
légende image principale
Le collectif des taxis de Guadeloupe réclame l'instauration d'une ZUPC.

Les socio-professionnels du secteur s'inquiètent de la désorganisation qui règne, selon eux, actuellement au terminal de croisières du port de Pointe-à-Pitre alors que la saison a débuté depuis le 3 octobre dernier. L'intersyndicale, composé de l'UNT Guadeloupe (Union nationale des taxis), la CSTG (Chambre syndicale des taxis de Guadeloupe) et le SPTG (Syndicat professionnel des taxis de Guadeloupe) réclament l'instauration d'une "zone unique de prise en charge". Ils dénoncent aussi la concurrence déloyale qu'ils subissent face aux transporteurs illégaux.

Jocelyn Bourgarel, porte parole du collectif des taxis de Guadeloupe :

Une mobilisation aussi sur le plan juridique

Pour l'accompagner dans cette lutte, le collectif des taxis de Guadeloupe a sollicité les conseils de Maître Gladys Démocrite. Elle estime que les dernières propositions de la sous-préfecture concernant l'organisation du transport des croisiéristes sont en dehors de la législation.

Maître Gladys Démocrite, avocat du collectif des taxis de Guadeloupe :

Tags (Étiquettes)
Rubrique
Compte Twitter auteur
@AlexGiraud971

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également