URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/social/fin-de-greve-milenis-ce-que-contient-le-protocole-daccord RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Fin de grève à Milénis : ce que contient le protocole d'accord

Un protocole d'accord de fin de conflit a été signé entre la direction de l'UES Sofroi-Sofhyper-Karucash et l'intersyndicale UGTG/CGTG dans la nuit de samedi à dimanche sous la médiation du Préfet Philippe Gustin. 8 points ont été actés dans ce document dont la reprise du travail au mardi 12 février 2019.
Par Alexandre Giraud
Par Alexandre Giraud
Image
Parmi les points actés dans ce protocole d'accord, la reprise du travail de l'ensemble des salariés le mardi 12 février.
légende image principale
Parmi les points actés dans ce protocole d'accord, la reprise du travail de l'ensemble des salariés le mardi 12 février.

Le premier point de ce protocole d'accord de fin de conflit concerne l'accord Bino. Les sociétés composant l'UES Sofhyper Karucash s'engagent à faire apparaître les montants chargés distinctement sur le bulletin de salaire. Les organisations syndicales soutiennent que les salariés ne perçoivent pas en totalité les 200 euros nets prévus dans l'accord. Une nouvelle rencontre doit être organisée dans les 15 jours pour éclaircir ce point. Notez que le Préfet s'est engagé à saisir la direction du travail pour le paiement de l'accord Bino aux salariés recrutés après 2014.

Maintien de la subrogation

L'intersyndicale a également obtenu le maintien de la subrogation en cas d'arrêt maladie. C'était l'une des revendications clés de ce mouvement de grève. La prime de panier a aussi été actée pour les salariés ne pouvant plus bénéficier des tickets restaurants. L'indemnité de transport est aussi maintenue avec une grille tarifaire mensuel allant de 55 à 75 euros en fonction de la zone de résidence du salarié.

Un nouveau régime pour la prime d'ancienneté

Deux point restent cependant en suspens : la question des temps de pause, mais surtout la prime d’ancienneté. On apprend dans ce document que les sociétés de l'UES s'engagent à ouvrir dans les 12 mois de nouvelles négociations portant sur la mise en place d'un nouveau régime.

Le dernier point de ce protocole d'accord indique que les parties s'accordent pour une reprise du travail à compter du mardi 12 février 2019 sans paiement des jours de grève.

Tags (Étiquettes)
Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
------------------------

À lire également