URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/social/greve-la-cstm-bloque-plusieurs-zones-industrielles-et-commerciales RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Grève : la CSTM bloque plusieurs zones industrielles et commerciales

Depuis tôt ce lundi matin (3 juillet 2017) plusieurs zones commerciales et industrielles de Martinique sont bloquées par des palettes et des pneus. Il s'agit des premières perturbations liées à la grève générale lancée par la CSTM.
Par Karl Lorand
Par Karl Lorand
Image
blocage zone jambette grève générale
légende image principale
L'accès impossible à la zone de la Jambette ce lundi matin. ©R.S.

"La grève est faite pour gêner", disait dès dimanche soir Bertrand Cambusy, le secrétaire général de CSTM. Le syndicat a donc mis sa menace à exécution.

Les zones commerciales et industrielles de la Lézarde, de Rivière-Roche, de Californie et de Marvel Acajou sont bloquées par des palettes et des pneus. Le terminal conteneur du port de Fort-de-France situé à la pointe des Grives est également paralysé.

Le syndicat qui s'est lancé dans une grève générale entend ainsi protester contre la réforme du code du travail voulu par le président de la République, Emmanuel Macron.

Rares sont les bus qui circulent sur les routes de la Cacem et de l'Espace Sud. Les deux réseaux de transport urbain font l'objet d'un mouvement de grève des chauffeurs affiliés à la CSTM. Le parc principal du réseau Mozaïk est bloqué par des chauffeurs d'une entreprise cotraitante, la Sotravom.

Les réseaux de transport @CFTU_Mozaik (Cacem) et Sud Lib (@espacesud) sont fortement perturbés par la grève générale en cours en #Martinique pic.twitter.com/2sdC6k9i2O

— RCI Martinique (@RCI_MQ) 3 juillet 2017

 

La CDMT suit également ce mouvement. Le syndicat a prévu une manifestation dans les rues du centre-ville ce lundi matin. 

Tags (Étiquettes)
Rubrique
Autres articles recommandés
Social
-   
Martinique
Menace de grève générale au premier jour des vacances
La CSTM compte mettre à exécution dès lundi matin (3 juillet 2017) sa menace de grève générale. Si le syndicat reste discret sur l...
Réactions

À lire également