URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/social/la-greve-des-avitailleurs-est-terminee RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

La grève des avitailleurs est terminée

Les avitailleurs de l'aéroport Aimé Césaire et la direction du GPAF ont finalement trouvé un terrain d'entente mardi soir (22 août 2017) vers 23 heures.
Par Karl Lorand et Yvonne Guilon
Par Karl Lorand et Yvonne Guilon
Image
aéroport Aimé Césaire

Fini les retards liés à l'avitaillement des avions. Les avitailleurs de Martinique et la direction du Groupement Pétrolier Aérien de Fort-de-France (GPAF) ont signé un protocole de fin de conflit mardi soir. L'accord entérine notamment l'embauche échelonnée de deux salariés.

"Je dois dire que l'accord obtenu est intéressant. La prime d'activité sera revue à la hausse. La semaine travaillée pour une semaine libre, 10 heures de travail acté au lieu de 12. Les deux embauches ont été actées. C'était le point essentiel. C'est un gros gain. Il y aura une première embauche au 1er décembre au plus tard puis une deuxième en 2018, au 1er juin au plus tard. Par contre nous n'avons pas pu obtenir le départ du chef de dépôt mais nous ne désespérons pas. Un accompagnement a été mis en place par l'administratrice. Et puis un dispositif d'appui aux relations sociales via la Dieecte sera mis en place", a indiqué Eric Picot, secrétaire général de l'UIRM-CFDT, en direct sur RCI.

Le mouvement avait débuté le 4 août dernier par des débrayages du personnel du GPAF.

Rubrique
Autres articles recommandés
Société
-   
Le Lamentin - Martinique
Aéroport Martinique Aimé Césaire : le conflit des avitailleurs s'enlise
Pas d’embellie sur le front social à l’Aéroport Martinique Aimé Césaire. Les négociations entre avitailleurs et direction du GPAF ...
Réactions
Social
-   
Le Lamentin - Martinique
Grève des avitailleurs à l'Aéroport Martinique Aimé Césaire
Suspendu il y a trois ans, le mouvement de grève des avitailleurs du groupement pétrolier de l'Aéroport Martinique Aimé Césaire a...
Réactions

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également