URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/social/la-reprise-du-transport-schoelcher-au-centre-dun-imbroglio-administratif RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

La reprise du transport à Schoelcher au centre d'un imbroglio administratif

La reprise du transport à Shcoelcher a été ordonnée par la justice sans aucun délai. Pourtant, les démarches pour remettre en route quatre lignes arrêtées depuis 5 mois illustrent la complexité des relations entre les prestataires et l'autorité unique.
Par Karl Lorand et Peggy Saint-Ville
Par Karl Lorand et Peggy Saint-Ville
Image
Mozaïk

Selon nos informations ce sont des questions administratives qui empêchent la reprise du transport sur ces lignes. C'est en tout cas l'impression qui ressort après de nombreux échanges avec les acteurs du dossier.

Toujours est-il que 5 jours après la décision du tribunal administratif, les rotations des quatre lignes sur la ville de Schoelcher ne sont  toujours pas assurées.

Le dossier s'apparente à un mille feuille administratif dans lequel on va de surprise en surprise. On apprend tout d'abord que c'est aujourd'hui que la mise en demeure envoyée par recommandé par Martinique Transports au délégataire, la CFTU, prend effet. Le courrier est en effet parvenu à son destinataire le 16 avril dernier.

C'est a la même date que Martinique Transports a choisi de lancer un appel à la concurrence pour une régie provisoire à Schoelcher.

Hasard du calendrier peut-être diront certains, mais ce 16 avril est aussi la veille de la décision du juge administratif en faveur de la ville de Schoelcher.

Une offre de marche marché provisoire de transport urbain sur le territoire de Schoelcher qui comporte plusieurs coquilles puisque dès la première ligne, le document parle de service de transport scolaire.

Pourtant, lorsqu'on s'y penche dans le détail du dossier on comprend bien qu'il s'agit de transport urbain puisqu'il fait référence au jugement du 17 avril dernier.

Pour rappel, les lignes 104, 110, 111, et 112 concernent celles du Bourg de Schoelcher, Tunnel Didier, Campus, Anse Madame, La Démarche jusqu'à la pointe Simon. Elles sont mentionnées dans l'appel d'offre.

Dernier point également à prendre en compte, le groupement GME auquel appartient la CFTU et la société SOTRAVOM, a envoyé deux courriers à Martinique Transports dès le jeudi 18 avril lui rappelant que le service de transport sur Schoelcher peut être maintenu par les sociétés GTAC et SOTRAVOM.

Les membres du GME ont expliqué que ces courriers ont été rédigés en réponse à la mise en demeure du 16 avril donc dans les délais légaux.

À noter que le syndicat CSTM, engagé dans un conflit avec la direction de la Sotravom, s'oppose à ce que l'entreprise reprenne du service sur la marché de Schoelcher.

En attendant qu'une décision claire et nette soit prise, les usagers eux doivent toujours prendre leur mal en patience. Un mal qui pourrait être un peu allégé puisque le groupement GTAC dont les bus ont été bloqués mardi matin  devrait reprendre ses rotations dès ce matin. 17 lignes sont concernées. Elles viendraient, si la reprise est effective, s'ajouter aux 18 lignes déjà desservies par la CFTU depuis une semaine.

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
------------------------

À lire également