URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/social/le-bras-de-fer-continue-carrefour-milenis RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Le bras de fer continue à Carrefour Milénis

Toujours aucune avancée après plus de soixante jours de grèves au sein de l'enseigne. Malgré l'intervention de la Préfecture, le conflit s'enlise et les discussions peinent à débuter entre les deux parties.
Par Olivia Losbar
Par Olivia Losbar
Image
Carrefour Milénis
légende image principale
Carrefour Milénis

En fin de semaine dernière les images de l’arrestation du secrétaire général de la CGTG Jean Marie Nomertin ont interpellé dans l’opinion publique.

Dans un communiqué publié ce dimanche soir, le Préfet apporte des précisions, estimant que des informations erronées circulent autour de la mobilisation des grévistes de Carrefour-Milénis. Selon la Préfecture, Jean Marie Nomertin a été interpellé après avoir bousculé un gendarme dans l’exercice de ses fonctions. La direction du Groupe Safo a elle souhaité faire une mise au point sur ce qu’elle qualifie de « contre-vérités ».

A travers un communiqué, elle apporte un démenti catégorique aux accusations portées à son encontre. Et en particulier sur sa volonté de laisser « pourrir » la situation. Elle indique également qu’aucune « supposées assurances ne couvriraient les pertes financières pour faits de grève ».

Cela fait un peu plus de 60 jours que le conflit perdure à Carrefour Milénis et aucune sortie de crise n'est envisagée pour l'heure. Un bras de fer qui s'enlise entre les dirigeants de l'hyper marché et l'intersyndical UGTG/CGTG.

Les pertes sont estimées par la direction à 6 millions d'euros. Pour l'heure, les deux parties campent sur leur position.

Néanmoins, une médiation a été initié sous l'égide du préfet de région.

Rubrique
Autres articles recommandés
Social
-   
Guadeloupe
Conflit à Milénis : la direction s'exprime
Cela fait un peu plus de 60 jours que le conflit perdure à Carrefour Milénis et aucune sortie de crise n'est envisagée pour l'heur...
Réactions

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
------------------------

À lire également