URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/social/menace-de-greve-generale-au-premier-jour-des-vacances RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Menace de grève générale au premier jour des vacances

La CSTM compte mettre à exécution dès lundi matin (3 juillet 2017) sa menace de grève générale. Si le syndicat reste discret sur la forme de son action, une possible mobilisation des certains agents de la Sara a déjà poussé les Martiniquais dans les stations services.
Par Karl Lorand et Hanna Roseau
Par Karl Lorand et Hanna Roseau
Image
maison des syndicats
légende image principale
Les deux syndicats appellent à les rejoindre devant la maison des syndicats au centre-ville de Fort-de-France. ©K.L./RCI Martinique

La CSTM l'annonçait depuis plusieurs semaines. C'est confirmé, le syndicat entame sa grève générale ce lundi.

"Aujourd'hui (dimanche) au moment où nous parlons nous avons un certain nombre de syndicats affiliés et les sections dans les différents secteurs d'activité qui seront mobilisés. Cela part du commerce en passant par la fonction publique, le bâtiment, le transport, l'agriculture et j'en passe. il faut savoir aussi que les indépendants en matières en marchandises alimentaires nous sont affiliés. Nous avons également l'entreprise Pétroservices et la section CSTM de la SARA (deuxième syndicat de la raffinerie, ndlr). Tout ce monde a déjà confirmé. Il y aura certainement une gêne puisque c'est le principe d'une grève. Dans la pratique c'est sur le terrain, c'est dans les entreprises, ça peut être également un défilé. On peut déjà dire que plusieurs secteurs seront touchés", dit Bertrand Cambusy, secrétaire général de la CSTM.

Si la CSTM part en principe seule dans ce mouvement, elle pourrait recevoir le soutien d'autres syndicats. La CDMT a d'ores et déjà annoncé une manifestation de rue ce lundi matin. "Concrètement je n'ai pas rencontré les responsables de la CDMT. Je n'ai aucun contact avec eux depuis la semaine dernière. J'ai entendu comme tout le monde leur volonté de converger", confie Bertrand Cambusy.

Au chapitre des revendications on notera parmi la dizaine listée par la CSTM le rejet de la réforme du code du travail annoncé par Emmanuel Macron et le gouvernement. Le mot d'ordre est le même du côté de la CDMT.

 

Tags (Étiquettes)
Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également