URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/social/une-sica-pour-relancer-la-filiere-canne RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Une SICA pour relancer la filière canne

La Sica Canne Union a été constituée lundi 24 novembre en présence de 150 planteurs à l'institut du sport martiniquais.
Par Karl LORAND
Par Karl LORAND
Image
L’{{A}}ssemblée {{G}}énérale s’est tenue toute l’après-midi de lundi à l’institut martiniquais du sport Mangot Vulcin au Lamentin en présence de 150 planteurs. En Martinique il y a 197 planteurs de canne à sucre, tous n’étaient pas là et tous n’ont pas souscrit à la SICA. {{{Justin Ceraline, qui était le président de Cann’ Union, l’association qui jusque là fédérait les planteurs de cannes a été élu président de cette Sica Canne Union lundi soir. }}} Un conseil d’administration composé de 12 membres a été élu à l’unanimité. Puis dans un deuxième temps, le bureau de 6 personnes a été nommé. Il est composé de son président Justin Ceraline ainsi que d'un vice président, un secrétaire, un trésorier.. .) La SICA Canne Union est le fruit de plus de 16 mois de travail. Ce projet a vu le jour grâce à la Région qui a travaillé sur le dossier avec plusieurs planteurs. {{{"Il faut marteler que l'argent public c'est une gestion saine et digne"}}} C’est sous l’égide de la région que ce projet voit le jour. La collectivité va y prendre part notamment financièrement. C’est de l’argent public et le président de la région veille au grain. Serge Letchimy nous fait un point ci-après : Les surfaces de cannes ne diminuent pas. Depuis plusieurs années, c’est environ 3900 hectares mais ce qui est problématique, c’est la baisse du tonnage à l’hectare. Il y a 20 ans nous étions à 75 tonnes à l’hectare en termes de rendement, maintenant c’est 45 tonnes de cannes par hectare en moyenne. Durant la campagne 2014 qui a été très moyenne ( février-mai) il y a eu 39 000 tonnes broyées par l’usine du Galion. On constate également une diminution de la population des planteurs. Ils étaient 500 en 1981 et un peu moins de 200 aujourd'hui. {{{La Sica, un souffle nouveau pour la filière canne }}} Cette structure Sica, dans laquelle les planteurs peuvent prendre des actions a plusieurs objectifs : structurer les planteurs, les regrouper au sein d’une structure juridiquement reconnue par l’administration... Mais également d'augmenter les tonnages de cannes par tous les moyens et permettre ainsi d’augmenter le revenu des planteurs et les techniques de production. {{{"ça va remobiliser la production de canne"}}} Parmi les petits planteurs présents dans la salle, Alain Délivry qui possède 5 hectares de cannes au Gros Morne a été nommé administrateur de la Sica. Il a souhaité jouer un rôle dans ce projet. Il nous fait part ci-après de ses espoirs :
Rubrique

À lire également