URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/social/vedettes-tropicales-toujours-aucune-avancee-les-bateaux-restent-quai RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Vedettes tropicales : toujours aucune avancée, les bateaux restent à quai

En grève depuis le jeudi 27 juillet, les salariés des Vedettes Tropicales poursuivent leur mobilisation. Soutenus par la CSTM, les salariés ont engagé un bras de fer avec leur direction. Conséquences, toujours aucune navette vers les Trois Ilets et Case Pilote au départ de Fort de France.
Par Florin Hossu et Peggy Saint-Ville
Par Florin Hossu et Peggy Saint-Ville
Image
Photo Vedettes Tropicales
légende image principale
Bientôt deux semaines que les Vedettes Tropicales ne desservent plus les Trois Ilets et la commune de Case Pilote.

Le dialogue est toujours rompu entre salariés grévistes affiliés à la CSTM et la direction de l'entreprise Vedettes Tropicales. Ce jeudi 10 août, cela fera tout juste deux semaines que l'activité de l'entreprise est totalement paralysée. La grève avait débuté pour dénoncer un retard dans le versement des salaires, le non respect des plannings prévus ou encore la mise en place de mesures de sécurité  face à la multiplication des cas d'agression durent le service.
Ce lundi 7 août 2017, le Préfet de Martinique a reçu les salariés grévistes pour tenter de débloquer la situation. En vain. En l'absence du PDG de la société, Charles Conconne, le mouvement ne sera pas levé par les salariés. De son côté, le patron des Vedettes Tropicales réclame la levée des barrages pour la mise en place d'un service minimum avant toute négociation. Statut quo donc pour le moment dans ce conflit qui pénalise les populations de Fort de France, des Trois Ilets mais aussi de Case Pilote.

Tags (Étiquettes)
Rubrique
Autres articles recommandés
Social
-   
Fort-de-France Martinique
Les Vedettes Tropicales bloquées à quai
Les usagers de vedettes maritimes qui relient Fort-de-France aux Trois-Ilets et à Case-Pilote sont privés de moyens de transport c...
Réactions

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également