URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/societe/charles-39-ans-sourd-muet-emmene-au-commissariat-sans-interprete RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Charles 39 ans, sourd muet emmené au commissariat sans interprète

La semaine nationale du handicap bat son plein depuis ce lundi 9 mars 2015; à cette occasion nous avons rencontré Louise, la mère d'un sourd muet de 39 ans qui sera auditionné très bientôt dans le cadre d'une affaire de bagarre.
Par Karl LORAND
Par Karl LORAND
Image
De nombreuses personnes sont en situation de handicap, et certaines situations peuvent rappeler toutes les difficultés que rencontrent la famille des personnes souffrant de déficience. C'est le cas de Louise Lipan, Charles son fils est sourd et muet; il fête aujourd'hui ses 39 ans.

Hébergé à l'ACISE depuis un peu plus de 2 ans le jeune homme est sous la tutelle de l'Union Départementale des Associations Familiales qui est mandatée pour gérer son patrimoine et ses dépenses personnelles; mais la semaine dernière Charles a eu une altercation à l'extérieur de son logement avec un autre résident. Ils en sont arrivés aux mains et au cours de l'altercation, Charles a blessé l'autre résident à l'oeil. La victime qui a porté plainte a eu une Interruption Temporaire de Travail et pourrait d'ailleurs perdre son œil. Dans cette affaire l'évaluation de la responsabilité de Charles est complexe. En effet, bien qu'il reconnaisse son geste - en plus d'être sourd et muet - on lui a décelé enfant des troubles du comportement.

"J'aurais souhaité qu'il ait un interprète"

Charles sera auditionné très bientôt. Démunie, sa mère tente de trrouver des solutions afin que son fils soit représenté et obtienne un interprète lors de sa prochaine audition. Ce qui n'était pas le cas lors de son interpellation suite à la bagarre." Le samedi, la BAC est venue le chercher, l'a menotté et l'a emmené au commissariat, tout seul sans interprète." Une situation déstabilisante pour Charles qui, à 39 ans n'a pas toutes les facultés qui lui permettraient d'avoir le recul nécéssaire sur une situation afin de la comprendre. "Il ne comprend pas quand on l'emmène comme ça..." a complété sa maman.

Charles est sous la tutelle de l'UDAF, mais quel est au juste le rôle de cette structure ? Selon Eric Valère - Président de l'Union Départementale des Associations Familiales de la Martinique - la structure est agréée pour accueillir 550 mesures de mise sous tutelle et curatelle. Actuellement ils en sont à 543 pour une douzaine d'agents. Il s'agit essentiellement de majeurs protégés comme Charles Lipan.

Bien qu'étant sous la tutelle de l'UDAF - par manque de structure adaptée - c'est l'ACISE qui héberge le jeune homme. L'ACISE, un établissement médico-social qui a pour mission première d'accueillir les personnes sans abri. Son public est composé à 70% des personnes souffrant de troubles du comportement, mais au delà ça ils accueillent également des personnes à mobilité réduite. Le cas de Charles est un cas à part, car c'est faute de structure adaptée et de place qu'il s'est retrouvé hébergé à l'ACISE."C'est un cas particulier." a indiqué Dominique Edouard Lagier, Directeur Général de l'ACISE Samu Social.

Pour l'heure, Charles devra être auditionné dans le cadre de cette affaire et si le magistrat en charge du dossier le demande, une expertise psychiatrique sera réalisée afin de mesurer pleinement les suites qui devront être données à ce dossier.

Audrey Ollon et Peggy Saint-Ville













Rubrique

À lire également