URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/societe/comment-va-kai-le-lamantin-2 RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Comment va Kai le lamantin ?

On le savait malade il y a un peu plus de trois mois.  Aujourd’hui Kai, le lamantin de la Guadeloupe, va mieux. Il se trouve toujours dans son bassin artificiel d’eau douce, dans lequel il avait été transféré quand il était devenu plus faible, en juillet. Concernant les récents événements climatiques, le passage de Maria ne facilite pas son alimentation selon le Parc.
Par Cécile Rémusat
Par Cécile Rémusat
Image
Kai avec un soigneur dans le bassin initial de Blachon en mai 2016
légende image principale
Kai avec un soigneur dans le bassin initial de Blachon en mai 2016

Kai est en meilleure forme 

Bonne nouvelle pour Kai : il a retrouvé l’appétit et a repris du poids. Il n’a plus besoin de traitement antibiotique. En juillet, il avait dû recevoir 4 piqûres d’un antibiotique à spectre large. Aujourd’hui il est toujours étroitement surveillé par 6 soigneurs (5 soigneurs et 1 soigneur en chef) et une vétérinaire, toujours dans ce « bassin de soins intensifs », comme on l’appelait alors, devenu sa nouvelle maison. Ce bassin, situé à Blachon, tout près de son bassin d’origine, contient de l’eau douce, moins turbide, permettant de mieux surveiller l’animal. Il s’agit d’un site plus adapté alors que Kai a été élevé dans un bassin fermé et couvert à Singapour.

Kai en plein repas en mai 2016

Un toit pendant les ouragans

Pendant Irma, puis surtout Maria, les équipes du Parc craignaient notamment la chute de débris dans le bassin de Kai. Il a donc fallu construire une structure en bois, une sorte de toit, afin de le protéger, puis remettre rapidement en route les moteurs qui traitent l’eau du bassin car ils s'étaient arrêtés à cause des coupures d'électricité.

Bassin initial (semi-ouvert) de Kai à Blachon. Il vit maintenant dans un nouveau bassin fermé et rempli d'eau douce.

Kai manque de salades

Si Kai a retrouvé l’appétit, la période de "l’après- Maria" est délicate. D’après le Parc, Kai « a faim » ! Car les maraîchers, durement impactés par l'ouragan, ont du mal à répondre à la demande : betteraves, choux, carottes, salades surtout. Il faudrait « + de 20 kg » de légumes par jour pour nourrir Kai. Une quantité qui serait loin d’être atteinte. Kai, qui pesait 270 kg en arrivant (NDLR : il était déjà un « petit » gabarit), avait perdu beaucoup de poids. Il pèse aujourd’hui 230 kg. Il doit donc encore reprendre 40 kg au minimum.

L'avenir du projet sera abordé avant la fin du mois https://www.rci.fm/infos/societe/lamantins-en-guadeloupe-quel-avenir-pour-le-projet-1

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également