En direct

Eurpoe 1

Embouteillages monstres autour de Fort-de-France

En ce lundi de rentrée générale, les automobilistes martiniquais sont pris au piège dans des embouteillages monstres. Si il y a bien eu un accident au niveau du pont de Chateaubeoeuf dans le sens Fort-de-France - Lamentin, les bouchons sont visiblement liés à la forte affluence sur les routes.
Par RCI Martinique
Par RCI Martinique
Image
embouteillage
légende image principale
Sur l'autoroute comme aux abords de la villes la situation est compliquée. ©RCI Martinique

Des kilomètres de bouchons sur l'autoroute. Les voies annexes encombrées et quasiment à l'arrêt. Difficile de se déplacer ce matin en direction de Fort-de-France et son agglomération.

Un accident a bien eu lieu au niveau du pont de Chateauboeuf dans le sens Fort-de-France - Lamentin mais les véhicules ont déjà été évacués selon les policiers.

Toujours est-il que la circulation est quasiment impossible en direction de Fort-de-France que l'on vienne du nord ou du sud. Des automobilistes venant de Ducos ou du Diamant disent avoir mis 1 h 30 pour rejoindre la ville.

Tags (Étiquettes)
Rubrique

Commentaires

Impossible de circuler!Horrible
A quand l arret de la marche à blanc du Tcsp pour une marche normale?....
Les responsables,prenez enfin vos responsabilités!!!

Soumis par PRM (non vérifié) le lun 11/09/2017 - 23:04

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également

-Ghana
Votre rubrique « Les Antillais dans le Monde » vous dresse chaque jour à 12h35 sur RCI, le portrait de nos antillais expatriés dans le monde entier av...
Société
0 Réactions
-Martinique
La Martinique connaît actuellement un temps assez capricieux avec de la pluie chaque jour et du vent. Un temps qui ne décourage pas les touristes.
Société
0 Réactions
-Grand-Rivière
Une citerne d'eau de 23m3 a été mise à disposition des habitants de la commune de Grand-Rivière. C'est la décision qui a été prise lors d'une réunion,...
Société
0 Réactions
-Martinique
Le conseil d'administration de la Sainte Famille est traversé par de nouveaux remous. Pourtant, son président Philippe Criart se veut serein.
Société
0 Réactions