URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/societe/epidemie-de-zika-en-martinique-lheure-du-bilan RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Epidémie de ZIKA en Martinique : l’heure du bilan

Quel bilan retenir de l'épidémie de Zika en Martinique en 2016 ? Huit mois après la fin de l'épisode 2016, professionnels de santé, représentants des services de l’Etat, des Collectivités locales, et des structures associatives ont échangé durant toute une journée sur le travail effectué l’an dernier. Bilan globalement positif, même si la déclaration de fin d'épidémie a posé quelques soucis.
Par Yvonne Guilon et Florin Hossu
Par Yvonne Guilon et Florin Hossu
Image
image moustique
légende image principale
Le moustique AEDES AEGYPTI, responsable de la transmission du Zika (crédit photo Wikipedia)

RETEX ZIKA. Voici le nom de code du débriefing organisé hier jeudi 29 juin au Squash Hôtel pour détailler la gestion de l'épidémie de Zika en Martinique. Une journée de retour d'expérience en quelque sorte, en présence des représentants des services de l’Etat, des Collectivités locales mais aussi les membres des structures associatives. Autour des professionnels de la santé, un bilan globalement positif a été dressé. "A commencer par la prise en charge des cas graves, ou encore la gestion des communes" précise Alain Blateau, directeur de la veille sécurité sanitaire à l’ARS (Agence Régionale de Santé). L'ARS a également souligné la collaboration relativement efficaces entre les différents services mobilisés : médecins, équipes de lutte anti vectorielle, chercheurs. 

Seul bémol à ce tableau : la fin de l'épidémie. Etant donné l'absence de données statistiques sur ce virus encore méconnu, "il a été très difficile de fixer une date pour déclarer la fin de l'épidémie" précise Alain Blateau. Des éléments qui seront pris en compte lors des prochaines épidémies. En 2016, le Zika a touché plus de 36 000 personnes, dont quasiment 800 femmes enceintes qui ont nécessité un suivi médical ; suivie encore d'actualité pour une partie d'entre elles.

Rubrique

À lire également