URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/societe/faustin-fleret-vise-lexcellence RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Faustin Fléret vise l'excellence

Depuis plus d’une dizaine d’années, le lycée général et technologique organise des ateliers Sciences Po. Grâce à eux, une vingtaine d’élèves de l’établissement ont pu intégrer le prestigieux Institut d’Etudes Politiques.
Par Olivia Losbar
Par Olivia Losbar
Image
Sarah Kichenassamy, Magalie Danican, Laureen Pierre-Justin admises à Sciences Po Paris
légende image principale
Sarah Kichenassamy- Magalie Danican- Laureen Pierre-Justin

Depuis douze ans, le lycée général et technologique Faustin Fléret de Morne-à-L’Eau organise chaque année des ateliers Sciences Po dans le cadre de la Convention éducation prioritaire lancée en 2001 par l’Institut d’Etudes Politiques de Paris visant l’excellence dans la diversité.

Tous les mardis après-midi, alors que leurs camarades prennent part au dispositif d’accompagnement personnalisé censé leur permettre de mieux aborder l’enseignement supérieur, une dizaine d’élèves de Terminale, toutes séries confondues, assistent à ces ateliers.

Un temps consacré à la préparation du concours d’entrée à Sciences Po Paris.

Les élèves de terminale inscrits bénéficient ainsi d’un accompagnement spécifique. Ils sont initiés aux techniques de rédaction, à la réalisation d’un dossier de presse, à la pratique de l’oral ou encore, au décryptage de l’actualité.

Les lycéens sont encadrés par l’équipe pédagogique du dispositif CEP (Convention éducation prioritaire) IEP ( Institut d’Etudes Politiques) qui s’est renforcée au fil des années.

Une équipe qui œuvre sous la coordination de deux professeurs de français : Marie-Alice Mouchart et Sandra Araminthe.

Cette année, onze lycéens ont ainsi pris part à cet atelier Sciences Po à Faustin Fleret.

Seul quatre d’entre eux ont été admis à Sciences Po Paris. Trois intégreront la Rue Saint-Guillaume sur le campus historique de la capitale. La quatrième, elle, est admise sur le campus délocalisé de Poitiers.

Les autres, faute d’avoir décroché le précieux sésame, auront gagné un bagage culturel et méthodologique qui leur sera utile pour leur cursus universitaire.

En Guadeloupe, 4 établissements proposent ce type de préparation. Ils sont une centaine de lycées, sur l’ensemble du territoire français, à accompagner les élèves dans ces programmes d’excellence.

Ce vendredi 07 Juillet 2017, une convention de partenariat a été signée entre le lycée Faustin Fleret de Morne à L’Eau et l’association CEP+ dans le cadre des ateliers Sciences Po de l’établissement.

L’association CEP+ a été créée par un ancien élève de Faustin Fléret, aujourd’hui étudiant à Sciences Po Paris, Tristan Relet Werkmeister qui a voulu, lui aussi, offrir une chance aux futures générations, d’intégrer elles aussi le prestigieux IEP.

Il s’agit pour les étudiants de Sciences Po, d’offrir un peu de leur temps, pour accompagner les lycéens dans la constitution de leur dossier en vue du concours d’entrée.

La toute première convention a donc été signée avec l’établissement. Une convention qui sera développée par la suite dans la centaine de lycées partenaires du dispositif CEP IEP en France.

Pour cette année 2017, 6 jeunes guadeloupéens intégreront donc Sciences Po Paris.

Des jeunes qui rêvent de brillantes carrières dans le journalisme d’investigation ou la diplomatie, et souhaitent un jour, eux aussi, à l’instar de Tristan Relet Werkmeister, pouvoir rendre à la Guadeloupe, ce qu’elle leur a donné.

 

https://www.cepplus.fr/

 

Rubrique
Autres articles recommandés
Société
-   
Guadeloupe
BAC 2017 : Prix de l’excellence pour Sarah Ouedraogo
On connait le palmarès 2017 du prix de l’excellence au baccalauréat session 2017. Les meilleurs bacheliers, sortis du lot grâce à ...
Réactions

À lire également