URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/societe/ferveur-la-messe-annuelle-des-antillais-et-guyanais RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Ferveur à la messe annuelle des antillais et guyanais

Par Aline DRUELLE
Par Aline DRUELLE
Image
Le 11 novembre ne marque pas seulement l'armistice de la première guerre mondiale. Pour les catholiques antillais et guyanais de l'Hexagone, c'est aussi le jour de la grande messe annuelle qui les rassemble en l'église Saint-Suplice, à Paris. Comme les années précédentes, les fidèles étaient à nouveau des milliers pour la cérémonie célébrée notamment par l'archevêque de Martinique, Mgr Méranville et les évêques de Guyane et Guadeloupe, Mgr Lafont et Mgr Riocreux. Le thème choisi était celui de l'engagement des jeunes. A cette occasion, plusieurs d'entre eux ont partagé leurs expériences avec l'assistance. Séminariste, dernières JMJ, compatibilité entre engagement politique et chrétien... {"Ce n'est pas un fardeau d'être un jeune catholique aujourd'hui, il y a un cliché de religion poussiéreuse mais cela bouge, c'est dynamique !"}, a confié Emmanuelle au micro de RCI Paris. A la fin de la messe, chaque célébrant a donné des nouvelles des diocèses des Antilles-Guyane. Si Mgr Riocreux a évoqué les vocations, Mgr Méranville a choisi de revenir sur l'affaire qui a secoué la Martinique en février dernier. L'archevêque a apporté de nouveau son soutien à son ancien vicaire général, aujourd'hui en poste à Paris. {"Les choses se sont calmées aujourd'hui et je tiens publiquement à remercier Jean-Max Renard à qui on ne pouvait adresser qu'un seul reproche, celui d'exercer l'office que je lui avais confié avec beaucoup de rigueur, de conscience professionnelle et de générosité. Beaucoup de choses se disent, beaucoup de ragots. Avec la langue, vous savez qu'on peut tuer, on démolit beaucoup de choses"}, a lancé Mgr Méranville.
Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également