URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/societe/jikaele-suspendu-par-la-prefecture RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

JIKAELE suspendu par la Préfecture

Des sanctions ont été prises à l'encontre de l'association JIKAELE. La préfecture de Martinique a suspendu toute activité de la structure pour une durée de 6 mois, le temps qu'une enquête administrative puisse permettre d'établir les responsabilités.
Par Olivia Lebrun
Par Olivia Lebrun
Image
©RCI
légende image principale
Après une semaine de retard sur la date de retour initiale, les derniers enfants partis aux Etats-Unis avec l'association JIKAELE, sont rentrés en Martinique, ce samedi 5 Août.

Communiqué de la Préfecture de Martinique :

 

L’association JIKAELE PRESTA+ a déclaré auprès de la Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DJSCS) un séjour de vacances de 37 enfants et jeunes gens du 17 au 30 juillet à ORLANDO (Floride).

Il était prévu un retour du groupe par un charter affrété par la compagnie EASTERN

AIRLINES, le dimanche 30 juillet. Le vol n’a pas pu être effectué et ni les services de l’État en Martinique, ni les services consulaires français à Miami n’ont été avisés par l’organisateur.

Sitôt informés de l’incident par des parents, les services de l’Etat (préfecture et DJSCS) ont rencontré les organisateurs afin de comprendre combien d’enfants étaient réellement concernés, de s’assurer de la sécurité et du bien-être des enfants et d’intimer à la structure de trouver les solutions pour rapatrier, dans les meilleurs délais, les enfants.

A la demande de la préfecture, le consul de France à Miami s’est déplacé dans les hôtels où résident les enfants pour vérifier leurs conditions d’hébergement et de prise en charge qui ont été jugées correctes (3 ou 4 jeunes par chambre, chambres avec salle de bain, repas assurés, vêtements de rechange). Le consul a pu échanger directement avec les enfants. Il s'est également rendu à l'aéroport pour s'assurer du départ de l'ensemble des enfants.

La Préfecture, la DJSCS et le consulat ont été en communication constante. Ils ont

également recherché chaque jour des contacts avec les représentants de la structure tant à MIAMI qu’en MARTINIQUE afin de suivre l’évolution de la situation et de prendre des nouvelles des enfants.

Dès le retour de l’ensemble des enfants en Martinique, accueillis notamment par Franck ROBINE, préfet de la Martinique, un arrêté de suspension de toute activité pour une durée de 6 mois a été signifié à l’organisateur. La Commission départementale de la jeunesse, des sports et de la vie associative (CDJSVA) sera réunie dans ce délai afin de statuer sur cette organisation.

Une enquête administrative diligentée par la DRJSCS est d’ores et déjà ouverte à l’encontre de l’organisateur afin de comprendre les raisons de ces dysfonctionnements et le cas échéant d’identifier les responsabilités, qu’elles soient individuelles ou organisationnelles.

Rubrique

Commentaires

Pourquoi tant d'acharnement sur une association qui n'a jusqu'à maintenant déméritée. Grâce à JIKAELE des milliers de jeunes et moins jeunes ont pu connaitre d'autres horizons que les fameux colonies de vacances où les tables d'écoles sont remplacées par des lits de camps. Pouvez nous dire combien de structures ou organismes existent ils en Martinique en ce qui concerne le loisirs des jeunes? Francas? FOL ? UFCV? pas certain que eux peuvent accueillir tant d'enfants.
Personnellement, j'ai eu à accueillir et à organiser des séjours pour JIKAELE au VENEZUELA avec l'organisme FE et ALEGRIA c'était des vols charters complets avec les meilleures compagnies aériennes vénézuéliennes Aserca et SERVIVENSA, des centaines d'enfants ont passé des séjours à moindre coût et pour des activités beaucoup plus porteuses que les courses en sac ect..., Au Québec où des centaines de Martiniquais ont hébergé au cœur de l'université LAVAL certains sont retournés pour y étudier après le BAC et maintenant en Espagne où deux anciens colons sont retournés pour poursuivre leurs études à l'école hôtelière de Barcelone et d'ALICANTE. Cette année, nous avions passé un contrat avec le Centre d'étude de langue de MALAGA INSTITUT mondialement connu, mais faute des moyens des parents nous n'avons pas pu organiser le séjour linguistique. J'ai effectué avec le président de JIKAELE des démarches au ministère des DOM pour qu'on revoit ensemble le tarif des billets d'avion pour les jeunes, rien n'a été fait. Alors que dans l'hexagone il existe des tarifs et promotion pour les jeunes, en Martinique c'est plein tarifs, le budget est bouffé par le billet d'avion FDF/PAR/FDF à plus de 50%.
Cette année j'ai reçu un groupe dont 75% était issu de famille d'accueil ( j'ignorais que dans mon île il y avait tant d'enfants placés), grâce à JIKAELE ces jeunes ont connu à moindre coût l'Espagne, des activités non pratiquées en Martinique, ils sont retournés heureux et j'ai les larmes pour ces jeunes car c'est peut être leur seul et unique voyage, nous sommes à notre troisième séjours en Espagne qui ne cesse de gonfler et nous refusons du monde par manque de place d'avion. Nous avons des séjours dans nos tiroirs Angleterre, Portugal, Hongrie, Les canaries, malheureusement avec le tarif des billets d'avion FDF/PAR/FDF c'est pratiquement impossible.
Pendant ce temps, on met à genou un organisme, une association dont le président est pionner dans l'organisation de séjour à l'étranger, qui lui même a connu les colonies de vacances où c'étaient les mêmes instituteurs qu'on retrouvaient et les ceintures nous claquaient sur le dos et les fesses. Combien d'auberge de jeunesse existe t il en Martinique? Combien de piscines où des plages réservés aux jeunes existent en Martinique? A quand les tarifs Jeunes ou écoliers appliqués au même niveau que l'hexagone, ce qui éviterait d'avoir recours au vol charter? Et a quand l'ouverture vraiment de l'espace aérien aux autres compagnies?
Un séjour PARIS/PUNTA CANA coûte moins cher qu'un séjour FDF/PUNTA CANA. Un vol PAR/MONTREAL coûte moins cher qu'un FDF/MONTREAL. Paris/New York 485 à 570, Paris Miami 405 à 600, FDF/NY ou FDF/MIA ?
Mettons-nous au travail et arrêtons de nous acharner contre nos compatriotes qui se battent pour le pays. Avons-nous eu cette attitude lorsque certaines agences de voyages laissaient des passagers sur le tarmac? Pas plus tard que le mois dernier, Corsair et Air Caraïbes ont annulés leurs vols sans qu'il y ait des remboursements et je n'ai pas vu d'émeutes. Air France idem. Donc comme dis notre fameux adage sa ki pa bon pou zoi pa bon pou kanna.

Soumis par Jean-Michel SA… (non vérifié) le lun 07/08/2017 - 11:45

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
------------------------

À lire également