URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/societe/la-fin-du-roaming-que-faut-il-retenir-dune-eclatante-reussite-de-lue RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

La fin du roaming : que faut-il retenir d'une "éclatante réussite" de l'UE ?

La fin du roaming ou frais d'itinérance au sein de l'Union Européenne pour vos communications téléphoniques et échanges de données internet entre officiellement en vigueur ce jeudi 15 juin 2017. Fini les factures démentielles après des vacances à l'étranger ? Est-on vraiment à l'abri de toute surprise ? Ce qu'il vaut mieux à garder à l'esprit au moment d'utiliser votre mobile quand vous partirez en voyage en France hexagonale et dans trente autres pays de l'UE.
Par Jean-Philippe Ludon, @jpludonrci
Par Jean-Philippe Ludon, @jpludonrci
Image
Illustration de la Commission Européenne sur la suppression du roaming
légende image principale
Capture d'écran d'un tweet de la Commission Européenne sur la fin du roaming

«L'Union européenne ayant vocation à rapprocher les gens et à leur faciliter la vie, la suppression des frais d'itinérance fournit un bon exemple de réussite européenne. Désormais, les Européens qui voyagent dans l'UE pourront passer des appels, envoyer des SMS et surfer sur le web depuis leur appareil mobile pour le même prix que dans leur pays d'origine. La disparition des frais d'itinérance compte parmi les réussites les plus éclatantes et les plus concrètes à mettre au crédit de l'UE".

C'est par ces mots que, dans une déclaration commune datée du 14 juin 2017Antonio Tajani, président du Parlement européen, Joseph Muscat, Premier ministre de Malte, qui assure la présidence maltaise du Conseil de l'Union européenne, et Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne salue la fin des frais d'itinérance ce jeudi 15 juin 2017.

Dit autrement, si vous vous rendez en Allemagne, en Belgique, en Croatie, en Espagne, en France, en Italie ou en Suède par exemple (au total 31 pays), vous pourrez utiliser votre smartphone habituel pour "téléphoner, surfer et télécharger sans frontières et sans frais dans tous les pays de l’Union européenne avec votre forfait national".

Aux Antilles françaises, les opérateurs mobiles ont pris quelques longueurs d'avance en supprimant la surfacturation des communications téléphoniques mobiles et de données depuis plusieurs semaines déjà.

Certains d'entre vous ont certainement déjà utilisé, lors de leur déplacement en Europe, des applications comme Waze, Google Maps, Snapchat, Instragram et autres pour honorer un rendez-vous sans voir leur consommation exploser pour cause de roaming.

Cela dit, l'aboutissement de ce que les responsables européens ont qualifié d'une des "réussites les plus éclatantes et les plus concrètes à mettre au crédit de l'UE" n'a pas été un long fleuve tranquille.

Il a fallu attendre plusieurs années avant d'y parvenir. Reste que c'est une très bonne nouvelle pour notre bourse quand on sait les surprises qui nous attendaient parfois après un séjour européen.  

Néanmoins, une certaine vigilance s'impose et des associations de consommateurs comptent sur les remontées du terrain pour corriger d'éventuelles dérives :

-  face au risque d'une qualité de service moindre à l'étranger ;

- à une hausse des tarifs pour récupérer les pertes dues à la suppression des frais d'itinérance.

Cela dit, il faut savoir qu'il y a des limites à ne pas dépasser et qu'elles ont été intégrées par la Commission européenne.

-  Ainsi, pas question d'utiliser un forfait moins cher pris dans un autre pays que le vôtre pour l'utiliser tout au long de l'année dans votre pays de résidence. Les opérateurs pourront s'en apercevoir et vous appliquer un tarif disons... plus adapté à votre réalité.

- Attention... la suppression de l'itinérance s'applique bien aux communications mobiles terrestres au sein de l'UE. Vous êtes en croisière en Méditerranée ou sur l'Adriatique par exemple, veillez bien à être connecté à l'approche des côtes sur le réseau mobile d'un pays européen concerné. Et en pleine mer, que vous ne soyez pas connecté sur un réseau maritime.

Du reste, pour mieux informer les citoyens européens, les autorités proposent des réponses aux questions les plus fréquentes (FAQ) que vous pourriez vous poser après la suppression du roaming. 

A lire encore sur la fin du roaming dans l'Union Européenne : http://www.touteleurope.eu/actualite/itinerance-7-questions-pour-comprendre-la-fin-du-roaming.html

 

Rubrique

À lire également