URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/societe/le-clair-logis-rennaitra-t-il RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Le Clair Logis rennaîtra-t-il ?

[Vidéo] Fermée depuis 27 ans, le Clair Logis, ancienne maison de correction, située à cheval entre le Gros-Morne et Trinité est complètement à l'abandon. Plusieurs projets ont été élaborés pour redonner vie au site de 20 hectares mais aucun n'a abouti. Aujourd'hui la municipalité du Gros-Morne veut reprendre le dossier en main.
Par Clara Vincent (édition : Karl Lorand)
Par Clara Vincent (édition : Karl Lorand)
Image
clair logis bâtisse principale
légende image principale
La bâtisse principale du Clair Logis est occupée par des chauves souris. ©C.V./RCI Martinique

Fermé depuis plus de 20 ans, le Clair Logis est malheureusement devenu aujourd’hui le domaine des chauves-souris... Seuls les jardins sont toujours entretenus par la gardienne. "C'est dommage que ça reste vide. Les bâtiments sont en train de s'user. Il faut dire que ce sont les chauves souris qui habitent dans la maison principale. Si le site était entretenu, si les gens venaient ce serait bien parce que c'est un beau site à visiter", raconte Denise Lérandy, la gardienne.

Le Clair Logis a pourtant connu de très belles années. Repris dans les années 60 par madame Pilotain, le site accueillait de jeunes délinquants. "Je suis entrée ici comme agent de plonge. J'y suis resté 18 ans. Les jeunes étaient brigands (rires). Il y en a qui sont devenus très bien. Ils travaillent, ils sont bien", se souvient, Solange Mogalème, 87 ans, ancienne employée.

Alors quel avenir pour ce site exceptionnel ? Prison ouverte, centre pour les personnes Alzheimer, foyer psychiatrique ? Aucun de ces projets n’a pu voir le jour. "Nous avons décidé de recréer une activité. Le site sera remis en état par le biais chantiers d'insertion. Une fois les chantiers créés et la rénovation effectuée on mettra en place des petites unités de production ou de transformation et ça va déboucher sur de l'économie circulaire et de l'emploi durable", prévoit Gilbert Couturier, le maire du Gros-Morne.

Une convention devrait être signée avec la CTM et Cap Nord. Des rendez-vous sont encore prévus pour finaliser le projet.

Tags (Étiquettes)
Rubrique

À lire également