URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/societe/le-temps-du-careme-est-un-temps-de-jeune-dabstinence RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

«Le temps du carême est un temps de jeûne, d’abstinence.»

Après les jours gras qui sont synonymes de fêtes, de réjouissances et parfois d'excès, un temps nouveau débute : le carême. Une période de jeûne et d'abstinence pour les catholiques.
Par Karl LORAND
Par Karl LORAND
Image

Le carême est cette période de 40 jours qui est chez les catholiques est consacrée au calme, au recueillement et parfois même au jeûne. C’est également un temps de préparation pour la fête de Pâques qui elle célèbre la résurrection du christ.

Dans son message pour le carême 2015 le pape François invite tout un chacun à lutter contre l’indifférence. « Un des défis les plus urgents sur lesquels je veux m’arrêter dans ce message, est celui de la mondialisation de l’indifférence. L’indifférence envers son prochain et envers Dieu est une tentation réelle même pour nous, chrétiens. C’est pour cela que nous avons besoin d’entendre, lors de chaque Carême, le cri des prophètes qui haussent la voix et qui nous réveillent. Dieu n’est pas indifférent au monde, mais il l’aime jusqu’à donner son Fils pour le salut de tout homme. » a t-il indiqué.

Père Philippon - délégué à la communication pour le diocèse de Martinique - a tenu à insister sur le message que souhaite faire passer le pape auprès des fidèles. « Dans son texte le pape nous invite dès les premières lignes à ne pas rester indifférents. »

"Le temps du carême est un temps de jeûne, d’abstinence, un temps de renouveau"

De plus, père Phiilippon n’a pas hésité à illustrer ce message délivré par le pape avec un exemple d'actualité « Nous avons des moyens de communication qui - si on y prend pas garde - peuvent de manière perverse nous rendre indifférents. Le téléphone portable, c’est un outil de communication mais effectivement on peut être addict de ce moyen de communication et finalement on est toujours avec ! » a t-il expliqué.

« Le temps du carême est un temps de jeûne, d’abstinence, un temps de renouveau pour vraiment bien resituer les choses à leur juste place. » a conclu père Philippon.

Audrey Ollon et Jean-Marc Pulvar






Rubrique

À lire également