URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/societe/lepidemie-de-conjonctivite-met-sous-pression-les-stocks-des-pharmacies RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

L'épidémie de conjonctivite met sous pression les stocks des pharmacies

31 communes sur 34 sont désormais touchées par l'épidémie conjonctivites. Depuis la mi mai on dénombre 9 350 cas pris en charge par les médecins généralistes. Du coup les stocks de médicaments pour les yeux fondent comme neige au soleil dans les pharmacies de l'île.
Par Dominique Girault (édition Karl Lorand)
Par Dominique Girault (édition Karl Lorand)
Image
conjonctivite
légende image principale
L'épidémie de conjonctivite poursuit sa progression en Martinique.

Sans parler de «Pénurie » de médicaments, certaines pharmacies peuvent se retrouver en rupture de stock momentanée. Un phénomène compréhensible au vu de l’explosion de la demande : du 10 au 25 juin, les médecins-sentinelles sont passés de 2620 cas à 3930 cas cliniquement évocateurs.

Constat similaire pour l’association SOS Médecins qui, pour cette même période, a vu 23% de son activité totale consacrée à ces cas de conjonctivite. Le résultat s’est aussitôt fait sentir auprès des pharmaciens : six mois de stock ont été épuisés en 48 heures.

3000 collyres vendus en 15 jours

Aujourd’hui, une dizaine de produits est impactée par cette progression de la demande : ce sont essentiellement des solutions de rinçage, des anti-inflammatoires et des collyres antibiotiques. Pour le collyre, en temps normal, le principal grossiste en médicaments de l’île en écoule 200 unités par mois. Là, ce sont 3000 unités qui sont parties en deux semaines.

Trois « dépannages-avions » ont été commandités sur ces 15 jours pour faire face au manque. Un quatrième devrait être réalisé d’ici le début de la semaine prochaine. Mais pour y parvenir, il a fallu bousculer les fournisseurs hexagonaux qui ont, en temps normal, des délais de livraison de trois semaines. Il faut donc trouver les produits, les emballer et trouver les avions pour les transporter.

Les pharmacies étant livrées deux fois par jour, les ruptures de stocks sont la plupart du temps momentanées. Auquel cas, rapprochez vous d’une autre officine qui pourra sans doute vous dépanner.

Rubrique
Autres articles recommandés
Société
-   
Martinique
2 840 cas de conjonctivites observés par les médecins en un mois
L'épidémie de conjonctivite poursuit sa progression en Martinique. Depuis les premières observations au mois de mai, 2840 cas ont ...
Réactions

À lire également