URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/societe/les-cyclistes-peuvent-circuler-sur-la-rn5-pas-sur-lautoroute RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Les cyclistes peuvent circuler sur la RN5 pas sur l'autoroute

Le cycliste décédé lundi de Pentecôte circulait sur une portion de la RN5 contiguë à l'autoroute A1. Certains se sont posés la question de la légalité de sa présence sur cette partie de la route. Voici la réponse.
Par Karl Lorand et Olivia Lebrun
Par Karl Lorand et Olivia Lebrun
Image
A1 RN5 aéroport
légende image principale
L'échangeur de l'aéroport symbolise la limite entre l'autoroute au nord (A1) et la route nationale 5 (RN5) au sud. ©Google Maps

Longue de 7 kilomètres, l'A1 est la seule autoroute française située en dehors de l'hexagone 

Chez nous, l'autoroute A1, à proprement parler, se situe entre Dillon, à la sortie de la Rocade, et se poursuit jusqu'à l'échangeur de l'aéroport.

Le cycliste décédé le lundi de Pentecôte qui circulait entre l'échangeur de l'aéroport et l'échangeur de Carrère en direction du sud se trouvait donc sur la RN5 où il avait le droit de s'entraîner. En effet en France hexagonale comme en Martinique, les cyclistes sont autorisés à circuler sur toutes les voies ouvertes à la circulation sauf les autoroutes

Comme pour toutes les autoroutes de France, la législation française s'applique de même façon ici que là bas. Seule exception qui diffère chez nous : la vitesse est limitée à 90 kilomètres heure et non à 130. Une limitation due, à la proximité des échangeurs, aux nombreux virages, dénivelés et aux manques de bande d'arrêt d'urgence par endroit.

Hormis cette exception, la réglementation est donc la même ici et là bas.

La loi française du 18 avril 1955 définit les statuts des autoroutes comme suit : voies routières à la destination spéciale, sans croisements, accessibles seulement en des points aménagés à cet effet et essentiellement réservées aux véhicules à propulsions mécaniques. Autrement dit, piétons et cyclistes sont interdits sur cette portion de route.

Mais certains engins motorisés à deux ou trois roues peuvent être également exclu, notamment si le véhicule ne possède pas la capacité d'atteindre les 70 km/h, vitesse minimum autorisée sur l'autoroute.

Par conséquent : tous véhicules sans permis, les cyclomoteurs de catégorie A et B, les tracteurs ou encore les quads ou tous autres quadricycles à moteur sans habitacles sont à bannir de la circulation sur autoroute.

Le piéton ou conducteur qui enfreint la loi, s'expose à une amende pouvant atteindre les 150 euros.

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également