URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/societe/les-encombrants-un-veritable-probleme-en-martinique RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Les encombrants, un véritable problème en Martinique

Electroménager, meubles, branches ou même les gros déchets. Les encombrants sont un véritable problème pour les communautés d'agglomération en Martinique. C'est le dossier de la matinale.
Par Sullyvan Daphné avec Hanna Roseau
Par Sullyvan Daphné avec Hanna Roseau
Image
Les encombrants, un véritable problème en Martinique
légende image principale
Image d'illustration.

La gestion des déchets et particulièrement celle des encombrants est une des grandes préoccupations des communautés d'agglomération en Martinique.

Oui, parfois, vous pouvez apercevoir au bord de la route ou même abandonnés au pied des poubelles de l'électroménagers, des meubles, des branches ou même de gros déchets dont visiblement le propriétaire ne savait pas trop quoi en faire. Il faut savoir que chaque année, rien que sur le territoire de la CACEM, ce sont 24 000 tonnes d'encombrants qui sont traités et valorisés. Mais encore, faut-il qu'ils soient jetés correctement.

Du côté des particuliers, ils se plaignent que le ramassage se fait de façon parfois trop aléatoire. Ce qui a valu d'ailleurs un coup de gueule laissé par une auditrice sur notre répondeur.

Du côté des communautés d'agglomération (CACEM et le SMTVD, l'Espace Sud et Cap Nord) elles pointent du doigt le comportement des usagers. En tout cas, si des efforts restent à faire pour augmenter notamment le nombre de passages et le nombre de déchetteries afin d'éviter l'accumulation des encombrants, le manque de civisme de certains n'arrange pas franchement la situation. 

Depuis l'année dernière (2017), la CACEM a mis l'accent sur l'information et la pédagogie. En effet, une dizaine d'agents formés à savoir la brigade verte, se rend chez les particuliers pour leur expliquer en quoi consiste le tri des encombrants. D'autres agents sont chargés eux de la répression.

Au total, la Martinique compte 11 déchetteries dont deux sur le centre. Une nouvelle devrait voir le jour d'ici peu à Saint-Joseph.

Le reportage d'Hanna Roseau :

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également