URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/societe/les-premieres-assises-de-la-famille-en-guadeloupe RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Les premières assises de la famille en Guadeloupe

Les toutes premières assises de la famille ont officiellement été lancées aujourd’hui à la Résidence départementale du Gosier. Pendant neuf mois des rencontres territoriales auront lieu dans l’ensemble des communes, sous la forme de tables rondes et de conférences-débats, afin de permettre à tout un chacun de s’exprimer, de faire un état des lieux de la société guadeloupéenne et de proposer des solutions à mettre en œuvre.Cette manifestation, à l’initiative du Conseil départemental, répond à un besoin de la population face à une recrudescence constante de violence dans le département.
Image
Josette Borel-Lincertin assises de la famille
légende image principale
Discours de Josette Borel-Lincertin aux assises de la famille

Les explications de la présidente du conseil départemental Josette Borel-Lincertin.

Rubrique

Commentaires

La Famille est le premier lieu dans lequel se construit un être humain, c'est là qu'il va recevoir, amour, soins, repères, limites, éducation, .... , une partie de son caractère. Une bonne partie (pas seulement) des problèmes d'échec scolaire et plus tard désocialisation viennent des familles. D'où la nécessité d'aider les familles dysfonctionnelles du point de vue de croissance harmonieuse des enfants. Cette aide n'est pas seulement financière, mais aussi et surtout éducative, formé les parents à éduquer les enfants car ce qui faisait partie du socle commun de compétences individuelles et sociales ne sont plus ou ne fonctionnent plus, les parents ne savent ou ne peuvent, ou ne veulent plus éduquer leurs enfants en leur donnant un bagage personnel qui leur permette de surmonter des faiblesses sociales ou culturelles. Car une excellente éducation reçu dans une famille pauvre et non cultivée peut être un moteur pour se réaliser, même si on part de loin. Donc il faut aider la famille.

Soumis par Gilbert RINALDO (non vérifié) le sam 29/04/2017 - 20:17

Vous savez comme moi - même que toutes sortes d'envies et d'intérêts personnels soustendent les actes et les actions des individus ou des groupes. Ceci n'est pas un problème quand les personnes sont dotées d'un esprit "propre" cherchant à résoudre sainement leurs problèmes et leur difficultés.
Mais nous sommes sortis depuis fort longtemps en Guadeloupe de ces sentiers de droiture, et ce sont souvent ceux qui sont à la tête du pays qui ont donné l'exemple, notamment en période d'élection où tous les moyens sont bons pour parvenir à ses fins. Ces moyens, c'étaient parfois faire appel à des des forces occultes pour à tout prix remporter un scrutin. Aujourdhui, ce type de méthode s'est répandu dans la Guadeloupe toute entière et est devenu la seule issue à la portée des plus démunies à tous points de vue. Tout le monde y va se son abracadabrance sansse soucier des conséquences à court ou à long terme. La nature en est polluée, les règles fondamentales et sensées des choses sont déviées. L'adage de base de ce principe est "DEPI AN PASE, MANFOU A LEZOT". C'est ainsi que des forces de plus en plus malfaisantes sont invoquées, provoquant des dégâts considérables dans le pays, mais tou le monde fait semblant de ne pas savoir la réelle origine des choses. Personne n'en parle ou alors sous cape, car la plupart du temps ils se sont souillés eux aussi par ces méthodes. Elles ont gangrénées le pays. Impossible d'aller nulle part en Guadeloupe maintenantet d'y aller le coeur léger, en confiance, en respirant à pleins poumons dans ces merveilleux espaces de verdures ou ces belles plages dont la nature nous a doté. Au moment où vous vous y attendrez e moins, s'élèvera une odeur de drogue, ou une odeur de cigarette, ou un frisson malsain qui parcourra tout votre être. D'où provient-il ? Personne ne sait. Regardez autour de vous. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. Non cela ne peut surtout pas provenir de ces gens là : ils ont l'air si propre sur eux, si jeunes, si instruits. Non, non c'est moi qui aies un problème, c'est moi qui aies l'magination trop fertile. Mais tu rentres chez toi, l'effet du frisson n'est toujours pas terminé, tu attrappes des boutons, tu rentres dans une logique de mèdecin-hopital et ceci c'est le cas de nombre de familles aujourdh'ui en Guadeloupe qui voit leur vie basculée du jour au lendemain, par toutes sortes d'évènements suspicieux dont on ne connaît ni la tête, ni le pied. Il n'y avait aucune raison, aucun signe avant-coureur pour qu'elles soient dans l'état où elles se retrouvent, "MEN YO FOUTE'W ON RETE TWANKIL" Pa dérangé zafè a yo, yo ja sav ki chimin yo vlé fèy pwan min yo ka fè sanblan posé'w kesyon. ARRETONS LA MASCARADE!!!! Ceux qui se retrouvent aujourd'hui à devoir faire des assises c'est tout d'abord parcequ'ils ont perdus les leurs. Les biens ou les pouvoirs acquis sur des assises mal affermies (c'est-à-dire malsaines) finissent par se transformer en sièges éjectables. Et voici le résultat récolté aujourd'hui en Guadeloupe, tout s'envole en éclats. L'habitude que nous avons pris de nous contenter du faux-semblant et des menti à mentè est chèr payé.
Mais relevons la tête, nous pouvons revenir de nos égarements si nous le voulons sincèrement.

Soumis par CEPHACE Gerthie (non vérifié) le mer 03/05/2017 - 07:58

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également