URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/societe/les-professionnels-de-sante-esquissent-un-projet-medical-pour-la-martinique-mais RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Les professionnels de santé esquissent un projet médical pour la Martinique mais manquent de financement

Alors qu'une nouvelle grève a débuté ce jeudi matin à l'hôpital de Magot Vulcin, une partie de la communauté hospitalière veut établir un projet médical pour la Martinique. Ils souhaitent présenter l'ébauche de ce projet au gouvernement et à la population martiniquaise. Mais les médecins qui sont en première ligne dans l'élaboration de ce projet dénonce les faibles moyens mis à disposition.
Par Karl Lorand et Faustine Le Guillard
Par Karl Lorand et Faustine Le Guillard
Image
hôpital chambre lit

La communauté hospitalière du CHUM a décidé de se réunir et  d’établir un projet médical pour assurer un système de soin de qualité et adapté aux martiniquais, population vieillissante.

Les professionnels de santé associés à ce projet sont des médecins, des professionnels paramédicaux, les cadres de santé et les chefs du pôle du CHUM.

Ce groupement a d’abord interpellé la direction du CHUM pour obtenir les moyens de mise en œuvre du projet médical. Ils ont également interpellé les parlementaires martiniquais. Ils souhaitent maintenant interpeller le gouvernement.

Différentes problématiques sont soulevées dans l'élaboration de ce projet. Être soigné coûterait-il plus cher en Martinique ? Pourquoi cette inégalité n’est pas prise en compte par le gouvernement français ? Les professionnels de santé du CHUM refusent de continuer à accepter leur conditions de travail et ont décidé d'interpeller les responsables politiques locaux et nationaux, sur leurs difficultés. "Nous avons eu à vivre la fusion des trois hôpitaux pour des raisons comptables. On a à souffrir depuis des années d'une difficulté qui est en loin avec le coefficient géographique. Ce coefficient en Martinique est inférieur de 10 points de ce qu'il devait être", explique le Docteur José-Luis Barnay est chef du service de rééducation du CHU de la Martinique et représentant de la section hospitalière des médecins de la Martinique.

Le manque de moyens est au centre des préoccupation du corps médical. "On fait face à des difficultés de réduction financement pour mettre en place le projet médical. tout l'établissement a travaillé à la construction de ce projet pour garantir des soins corrects à la population. Et nous avons besoin de ces fonds pour mettre en oeuvre le projet qui couvre les 5 années à venir", précise le Docteur José-Luis Barnay.

Ce jeudi, ils ont manifesté leur mécontentement lors d'une conférence de presse en retirant leur blouse blanche ne signe de protestation.

Tags (Étiquettes)
Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également