URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/societe/tati-va-de-nouveau-fermer-deux-ans-apres-son-retour-en-martinique RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Tati va de nouveau fermer deux ans après son retour en Martinique

Deux ans après son ouverture, Tati Martinique va de nouveau disparaître. Une liquidation totale est actuellement en cours depuis quelques jours dans le magasin situé à Dillon.
Par Sullyvan Daphné avec Jessica Dantin
Par Sullyvan Daphné avec Jessica Dantin
Image
Tati va de nouveau fermer deux ans après son retour en Martinique
légende image principale
Tati va de nouveau fermer deux ans après son retour en Martinique. ©S.D/RCI

Véritable coup dur dans le monde économique et pour les dirigeants de Modeva. Deux ans après son retour en Martinique, Tati va de nouveau disparaître. La franchise a malheureusement été happée par la chute vertigineuse dans l'hexagone de la marque Tati en France. 

Il faut savoir que la société Agora Distribution, fournisseur officiel de Tati, avec qui Modeva avait signé en juillet 2016 a connu de grosses difficultés financières à cause de la concurrence qui sévit entre d'autres enseignes très low-cost comme Primark.

Finalement, elle a été liquidée et l'activité a été reprise en 2017 par le groupe GIFI. D'ailleurs, durant un an, le contrat de franchise (Tati) s'est poursuivi avec le nouvel acquéreur, mais au final, les deux parties n'ont pas trouvé un mode de fonctionnement qui permet de répondre aux attentes de la clientèle locale et d'assurer la pérennité de l'entreprise dans la durée.

Bref, Tati en Martinique va fermer ses portes le 31 janvier 2019. D'ailleurs, une liquidation totale est actuellement en cours dans le magasin situé à Dillon à Fort-de-France avec la présence d'une banderole sur la devanture l'annonçant.

Le groupe Modeva assure tout mettre en oeuvre pour maintenir l'emploi des 15 salariés et de ne procéder à aucun licenciement. Dans un communiqué de presse, ils annoncent que "pour nous, c'est la fin d'une aventure pour laquelle nous avons déployé toute notre énergie, et le sentiment de déception est fort, mais Tati est une belle marque et nous ne doutons qu’elle reviendra sur le territoire".

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également