URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/societe/tcsp-la-marche-blanc-sarrete-les-bhns-aussi RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

TCSP : la marche à blanc s'arrête, les BHNS aussi

[Audio] L'avenir du TCSP semble toujours aussi sinueux et flou. La fin de la marche à blanc, le 31 août 2017, ne marquera pas le début de l'activité commerciale des BHNS. Ni le financement de l'exploitation, ni le problème de la collaboration avec les taxicos n'ont été réglés.
Par Karl Lorand et Fanny Marsot
Par Karl Lorand et Fanny Marsot
Image
TCSP BHNS
légende image principale
Les BHNS devraient bientôt rentrer au garage. ©F.M./RCI Martinique

Après 5 mois de marche à blanc (du 23 mars au 31 août), la CACEM s’apprête à rendre son rapport à l’AOTU (l’autorité organisatrice du transport unique) de Martinique.

Ce rapport explique que techniquement, le TCSP est en mesure de rouler et d’assurer la desserte sur tout son tracé, de Carrère à la Pointe-Simon et de Mahault à la Pointe Simon. Le rapport propose également des éléments concernant l’exploitation du réseau TCSP.

D'ailleurs, certains avaient anticipé la fin de cette marche à blanc en annonçant la mise en route du système de transport le 1er septembre 2017.

Que faire des taxicos ?

Reste désormais deux points clés que l’AOTU doit régler. Premièrement, le tarif du ticket du TCSP. De celui ci dépend la part des collectivités dans les coûts d'exploitation. Deuxièmement, liaison que devraient assurer les taxis collectifs entre les gares de TCSP (Carrère et Mahault) et les communes n'a toujours pas été défini. Les transporteurs affirment qu'ils n'ont toujours pas été contactés. Ils soulignent par ailleurs que le redéploiement dans le Sud est désormais impossible compte de tenu de l'existence d'un réseau de transport structuré sur ce territoire.

Derrière ces problèmes non réglés, on retrouvent l'interminable querelle politique autour du transport. En effet, pour la CTM, c’est à la CACEM et la CFTU qu’il incombe de gérer la mise en route commerciale des BHNS. Les BHNS vont donc retourner au garage et ne devraient pas en sortir de si tôt.

Reste un dernier problème : l'autorité organisatrice des transports unique (AOTU) n'a toujours pas récupérer l'ensemble des porte-feuilles inhérent au fonctionnement du transport en Martinique.

Le reportage de Fanny Marsot :

Tags (Étiquettes)
Rubrique
Autres articles recommandés
Société
-   
Martinique
TCSP : la marche à blanc à petits pas
La marche à blanc a démarré le 23 mars 2017. Mais depuis cette date seulement quatre des quatorze Bus à Haut Niveau de Service son...
Réactions
Politique
-   
Martinique
L'avenir du TCSP menacé par un conflit financier entre la CTM et Vinci
Sortis du garage il y a un peu moins de 3 mois, les bus à haut niveau de service (BHNS) pourraient y retourner sous peu. En effet,...
Réactions
Politique
-   
Fort de France, Martinique
Le TCSP devrait accueillir ses premiers passagers au 1er septembre 2017
Le TCSP devrait pouvoir accueillir ses premiers passagers au 1er septembre 2017, si les tests de la marche à blanc sont concluants...
Réactions

À lire également