URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/societe/une-conference-sur-mai-1967-au-gosier-ce-vendredi-soir RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Une conférence sur Mai 1967 au Gosier ce vendredi soir

Cette conférence animée par Jean-Pierre Sainton se tiendra ce vendredi 28 avril 18h30 à la Résidence Départementale (Bas-du-Fort, Gosier). Jean-Pierre Sainton est professeur d’histoire contemporaine à l’Université des Antilles.
Image
Manifestation mai 67 conférence Pointe-à-Pitre
légende image principale
Photo tirée d'une exposition organisée en Guadeloupe en 2010. DR

Agé de 12 ans en 1967, il a traversé certains des faits de la période et connu plusieurs acteurs des événements. Il est aussi le fils d’un des principaux fondateurs du GONG qui fut parmi les 18 détenus et inculpés Guadeloupéens au Procès de Paris de février 1968. Aussi, il a longtemps porté cette période, d’abord en faisant partie de la première génération de jeunes militants issus de 1967, puis passeur de mémoire, et historien.

Co-rédacteur du premier ouvrage de synthèse écrit en 1985 sur Mé 67, il n’a cessé de rechercher à mieux comprendre les faits. Il propose une approche renouvelée de ces événements sur lesquels se portent aujourd’hui de nouveaux regards : celui interrogateur des nouvelles générations de Guadeloupéens, comme celui de l’extérieur.

Tous interpellent et demandent à comprendre. Jean-Pierre Sainton est par ailleurs l’auteur de plusieurs travaux de référence en histoire de la Caraïbe. S’agissant plus spécialement de ses écrits relatifs aux événements de Mai 1967, on pourra se référer à : Mé 67, mémoire d’un événement (en collaboration avec R. Gama), S.G.E.D., 1985, réedition 2003. La décolonisation improbable, cultures politiques et conjonctures en Guadeloupe et en Martinique (1943-1967), Editions Jasor, 2013. Entrée libre et gratuite, dans la limite des places disponibles.

Cette intervention s'inscrit dans le cycle de conférences que Jean-Pierre Sainton propose à Laméca à l'occasion du cinquantenaire des événements de Mai 1967 en Guadeloupe. Elle fait suite à la Conférence Caraïbe qu'il a accordé le 31 mars 2017 à Laméca : Mémoires générationnelles et Histoire : l’année 1967 (1) : Les événements des 20 et 21 Mars à Basse-Terre et leurs incidences.

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également