URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/sport/le-piteux-terrain-dentrainement-des-matinino RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Le piteux terrain d'entrainement des Matinino

Les joueurs de la sélection de Martinique de football ont du s'entraîner dimanche (9 juillet 2017) sur un terrain dépourvu de pelouse. Sans accès aux vestiaires et sans lumière, les Matinino et le staff ont été contraints d'écourter l'entrainement. Une source de motivation supplémentaire pour les Bleus et Blancs.
Par Georges Claude (édition : Karl Lorand)
Par Georges Claude (édition : Karl Lorand)
Image
mauvais terrain gold cup 2017 matinino
légende image principale
Les joueurs martiniquais et le staff ont du composer avec un terrain fortement dégradé. ©G.C./RCI Martinique

Arrivés dimanche après-midi vers 16 heures à Tampa en Floride, les joueurs de la sélection de Martinique de football ont ensuite pris le bus pour se rendre à leur terrain d'entraînement. Une heure de route pour découvrir un terrain en piteux état, indigne de ce niveau de compétition.

L'espace utilisé le reste de l'année par un collège comporte plusieurs zones complètement dépourvues de gazon. Il faut ajouter à cela l'impossibilité d'utiliser des vestiaires fermés à clé. Pire encore, l'éclairage n'étaient pas en fonction pour cette première séance, ce qui a contraint le staff à interrompre l'entrainement.

pas de vestiaire matinino tampa
Les Matinino ont dû se changer au bord de la pelouse. ©G.C./RCI

Difficile d'imaginer que ce genre de déconvenues logistiques arrivent aux Etats-Unis. D'autant plus lorsque l'on connaît la rigueur qui entoure l'organisation de la Gold Cup. Des organisateurs toujours prêts à sanctionner le moindre écart de comportement.

Habitués à surmonter ce type d'obstacles, les Matininon restent concentrés sur leur objectif. "Nous avons l'habitude dans ce genre de compétition de subir toutes sortes de choses. Vous savez, ils sont toujours prêts à sanctionner mais jamais à nous donner ce qu'il faut pour avancer. Je trouve les joueurs super motivés parce qu'ils sont conscients qu'ils ont fait une partie du chemin. Mercredi ce sera encore chaud, il va falloir cravacher contre les Etats-Unis. Tout le monde est opérationnel. Nous sommes prêts", assure Jean-Marc Civault, entraîneur de la sélection de Martinique.

Rubrique

Commentaires

Les Matinino il faut passer par-dessus tout ça et les éclatés......Certains terrains en Martinique sont un peu comme ça, vous connaissez cela ......IL FAUT LEUR MARQUER DES BUTS ......SHOOTER PLUS AU BUT ...... LE PLUS SOUVENT AU SOL DES 20 METRES .......................NOUS AVONS DES BOMBARDIERS POUR CELA..............................

Soumis par FRANCOIS (non vérifié) le lun 10/07/2017 - 09:17

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également