Raùl Castro passe la main à Miguel Diaz-Canel

Par • Mis à jour le 19/04/2018 - 10:11

Le pouvoir n'est plus entre les mains d'un Castro à Cuba. Depuis ce jeudi matin (19 avril 2018) Miguel Diaz-Canel est le nouveau président du Conseil d'Etat. Il succède a Raùl Castro, au pouvoir depuis 2006.

    Raùl Castro passe la main à Miguel Diaz-Canel

Une page d'histoire se tourne dans la plus grande île de la Caraïbe. Plus aucun membre de la famille Castro n'est au pouvoir à Cuba. Ce jeudi matin, Raùl Castro qui avait succéder à son frère Fidel en 2006 a passé la main Miguel Diaz-Canel à la tête du Conseil d'Etat, l'organe exécutif suprême.

Désigné unique candidat mercredi, ce civil de 57 ans a été comme attendu élu par les députés pour un mandat renouvelable de cinq ans, "avec 603 voix sur 604 possibles, soit 99,83% des suffrages", a annoncé devant l'Assemblée la présidente de la Commission nationale électorale Alina Balseiro, confirmant une information divulguée un peu plus tôt par les médias d'Etat.

Miguel Diaz-Canel occupait la position de numéro 2 du régime depuis 2013. Il est le premier dirigeant du pays à ne pas avoir connu la révolution de 1959.

Le poste de premier vice-président, numéro deux de facto du régime, est attribué à Salvador Valdes Mesa, un syndicaliste et cadre de haut rang du parti âgé de 72 ans.

Raùl Castro quant à lui ne part pas complètement à la retraite. Celui qui fut le chef de l'Etat cubain ces 12 dernières années va se concentrer sur ses fonctions de secrétaire général du puissant Parti communiste de Cuba (PCC) jusqu'en 2021, l'année de ses 90 ans.