Carnaval 2021 : l'activité des boutiques spécialisées est en berne

Par 04/02/2021 - 18:05
01/01/2020 - 00:00

Un carnaval 2021 très particulier se profile en ce mois de février, étant donné le contexte sanitaire. Puisque vidés et soirées carnavalesques ne seront pas au rendez-vous cette année, les boutiques spécialisées, telles que les merceries, constatent une baisse significative de leur activité.

    Carnaval 2021 : l'activité des boutiques spécialisées est en berne
Des accessoires de mercerie restent en vitrines, faute de trouver preneur ©YG / RCI Martinique

Le carnaval 2021 ne sera décidément pas comme les autres en ce mois de février, compte tendu du contexte sanitaire. Si la parade de Fort-de-France est prévue au stade Pierre Aliker de Dillon, avec une jauge d’accueil du public de 5000 personnes, aucune soirée de carnaval n’est prévue puisque les rassemblements de plus de 6 personnes sont interdits. 

Manifestement, pas de quoi donner envie de se déguiser et se maquiller. C’est en tout cas le constat fait dans les points de vente habituels dédiés à ce type d’articles, dont les merceries qui ne réussissent pas à écouler les accessoires scintillants et colorés. 

Accessoires de mercerie
Des accessoires de carnaval ont pourtant été accrochés © YG / RCI Martinique

Des achats pour le costume des enfants

Yan Louisy Louis de la mercerie Chrysalide à Fort-de-France constate une importante baisse de sa clientèle qui vient traditionnellement pour le carnaval. Ce sont les parents des enfants en crèche et écoles primaires les clients les plus nombreux depuis la fin de la semaine dernière. Cette période est pourtant habituellement la plus faste de l'année pour les merceries, qui voient des queues se former devant leurs portes, au contraire de cette année, comme l'indique le commerçant :

On n'a même pas eu dix clients adultes cette année, même si certains parents viennent pour les costumes de leurs enfants

Parmi les thèmes réclamés par les parents pour leurs enfants : hippie, préhistoire, la Chine, ou encore Fleur péyi.

Une baisse significative du chiffre d'affaire

A la mercerie Foyale, anciennement Procope, les clients se font rares également et le chiffre d'affaire en est fortement impacté. La responsable de la boutique, Marie-Claude Patrice, estime que son chiffre d'affaire a baissé de 75% par rapport à l'année dernière à la même période. Elle a donc dû prendre des mesures pour écouler sa marchandise :

J'ai bradé les prix des costumes pour enfants, et là j'arrive à les liquider

Toujours à Fort-de-France, de magasins incontournables pour la vente de vêtements, bretelles fluos, et autres chapeaux dorés sont à la peine. Enfin, d'autres commerçants attendent avant de déballer leurs marchandises dédiées au carnaval.

Tags