Changer d'île

Carnaval : des répétitions trop bruyantes ?

Par Cynthia Volget et Aude Sioul -Tidas / RCI.FM / 31/01/2019 - 07:56

Le Carnaval arrive à grand pas et les groupes à pied s'entraînent depuis le mois d'octobre. Le bruit de la musique associé à celui des bwajak agacent certains riverains qui ne supportent plus les nuisances sonores.

Les répétions des groupes à pied pour le Carnaval sont-elles trop bruyantes ? La question est de plus en plus soulevée par les riverains des zones choisies par les groupes pour peaufiner leur prestation carnavalesque. Ajoutez à cela le bruit des bwajak et vous obtenez un sentiment d'agacement dans certains quartiers de Fort de France et du Lamentin. La police a d'ailleurs enregistré de nombreux signalements. 

Au Lamentin, par exemple, quatre groupes à pied s'entraînent à Mahault (au niveau de la station TSCP) de façon simultanée. Des riverains auraient déjà lancé une pétition pour tenter de mettre un terme aux nuisances. 

Ou répéter ? 

Les alternatives sont quasi inexistantes puisque les groupes à pied ne peuvent s'entraîner qu'en plein air. Certains présidents de formation, comme Emmanuel Basson, tente de gérer au mieux cette problématique. 

Concernant les bwajaks, la citoyenneté est de rigueur. Si les associations de carnaval du Lamentin se sont arrangées pour que la cohabitation avec les riverains se fasse au mieux, le fondateur de l'association Bwajak addict, Ruddy Sully, tente lui aussi de gérer la situation.

 

 

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.