Carnaval du Sud 2016 : Les bwadjacks indésirables au Vauclin ?

Par 08/02/2016 - 19:18 • Mis à jour le 08/02/2016 - 19:18

Les bwadjacks n’ont pas eu l’autorisation de circuler au Vauclin lors du Carnaval du Sud 2016. Quelques-uns seront présents tout de même au Lamentin et à Fort-de-France au cours des jours gras.

    Carnaval du Sud 2016 : Les bwadjacks indésirables au Vauclin ?
La participation des bwadjacks au Carnaval de 2016 au Vauclin n'est pas autorisée suite à l'arrêté municipal. En Martinique, les propriétaires des véhicules fantaisistes sont de plus en plus soumis aux règles strictes du contrôle technique. En plus, ils doivent passer toute une procédure du dépôt de candidature pour pouvoir parader au Carnaval. Plusieurs d’entre eux ont du mal à s’en sortir.

“Nous sommes obligés d’avancer avec le temps. On ne peut plus avoir les bwadjacks que nos grand-parents ont eus. Mais, on a la chance quand même d’avoir des gens qui font un bon travail, artistique, créatif. La sécurité est aussi un côté important. En tant que propriétaire de bwadjacks, je trouve que c’est dommage de voir que les chars prennent une grande place. Un char et un bwadjack n'ont rien du tout en commun", selon Gladys Nubéron, la secrétaire de l'association "Bwadjack création".

Cette association a été créée il y a un an. Elle regroupe une trentaine des passionnés de voitures. "Bwadjack création" n'a pas été autorisée à faire défiler leurs voitures à Fort-de-France . En revanche, elles seront présentes au Lamentin pendant la période du Carnaval.

D'autres, qui ont eu la chance d'obtenir l'autorisation, paraderont dans les rues. Tous les spectateurs pourront admirer le travail artistique et juger du nombre de décibels dégagés par les véhicules si orginaux.

Véranika Chyhir avec Pascal Michaux.