Fête de la radio : témoignage d'une pionnière, Micheline René-corail

Par 03/06/2021 - 20:39 • Mis à jour le 03/06/2021 - 20:22

Micheline René-corail a été la première femme réalisatrice à exercer à RCI.

    Fête de la radio : témoignage d'une pionnière, Micheline René-corail
© RCI

Pour fêter les 40 ans de la libération des ondes et les 100 ans de la première diffusion radiophonique publique, poursuivons notre plongée dans la machine à remonter le temps pour aller à la découverte, non pas d’une voix, mais d’une membre historique de l'équipe technique de Radio Caraïbes International.

Diplômée du Conservatoire Libre du Cinéma Français (CLCF), Micheline René-Corail a fait ses armes sur RCI à l'occasion du tour cycliste de la Martinique, dont elle a assuré seule la réalisation pour la radio après une brève période d'initiation.

Elle a ensuite coordonné les programmations des antennes situées à Sainte-Lucie et en Martinique. Elle a côtoyé des voix iconiques qui gardent encore aujourd'hui une place particulière dans le cœur des auditeurs martiniquais : Mano, Albè ti Sirè, ou encore Jean-Claude Asselin de Beauville qui a occupé de très nombreuses fonctions à RCI, et avec lequel Micheline René-Corail a ensuite vécu la brève aventure de TCI, Télé Caraïbes International.

Bien que j'étais la seule femme, j'ai pu accomplir tout ça car j'avais du caractère ! Je ne me laissais pas faire ! Dans ce corps de métier, on se retrouvait avec beaucoup d'hommes, donc il fallait s'imposer ! 

La maternité l'a néanmoins poussée vers des horaires s'accordant davantage avec les nouvelles contraintes de sa vie personnelle. Micheline René-Corail a ainsi rejoint la première régie publicitaire de Martinique et continué son parcours sur l'antenne d'ATV, Antilles Télévision. Toujours aussi curieuse et pleine de vie, elle s'y est pleinement épanouie dans son nouveau rôle de commerciale.

Une authentique touche-à-tout dont nous vous proposons d'écouter le témoignage au micro de Peggy Saint-Ville.

 

Tags