Il y a 10 ans, Edouard Glissant s'éteignait

Par 03/02/2021 - 11:40
01/01/2020 - 00:00

Le 3 février 2011, Edouard Glissant, poète, romancier et philosophe martiniquais s'éteignait à Paris à l'âge de 82 ans.

    Il y a 10 ans, Edouard Glissant s'éteignait

Voilà 10 ans qu' Edouard Glissant repose au Diamant. Intellectuel martiniquais de renom, ce natif de Sainte-Marie a pensé les concepts d' "antillanité", de "Tout-monde, de "La créolisation" ou encore de "la relation".

Son nom se fixe pour la première fois dans l'histoire en 1958 lorsqu'il reçoit le prix Renaudot pour son roman La Lézarde.

Dans les années 60, Edouard Glissant prend part à des activités militantes et politiques. En , il sera l'un des quatre fondateurs du Front antillo-guyanais pour l'autonomie (FAGA), avec Marcel Manville, Albert Béville (Paul Niger en littérature) et Cosnay Marie-Joseph. Le FAGA est interdit par le gouvernement la même année mais il servira de semence à l'OJAM (Organisation de la Jeunesse Anticolonialiste de la Martinique).

Outre son héritage littéraire, Glissant lègue aussi à la Martinique un école. De retour sur son île en 1965, il fonde l'Institut Martiniquais d'Etudes deux ans plus tard.

L'institution privée d’éducation qui vise à restituer aux jeunes Antillais un enseignement en accord avec la réalité de leur histoire et de leur géographie.

À une voix du Nobel

Edouard Glissant publie en 1981, Le Discours antillais, première étude pluridisciplinaire (à la fois anthropologique, sociologique, littéraire et historique), sur l’exploration de la réalité antillaise envisagée d’un point de vue endogène.

Durant cette période, Édouard Glissant dirige Le Courrier de l'Unesco de 1980 à 1988.

En 1992, il est finaliste du Prix Nobel de littérature mais c'est l'auteur Saint-Lucien, Dereck Walcott qui décrochera la prestigieuse récompense.

L'oeuvre de Edouard Glissant rayonne déjà dans le monde entier à cette période et notamment aux Etats-Unis où il jouit d'une forte renommée. Il est par exemple nommé "Distinguished professor" en littérature française à l'Université de la ville de New York.

Il crée en 2006, l'Institut du Tout-Monde. Jusqu'en 2009, date de son dernier ouvrage, "La terre, le feu, l'eau et les vents - Une anthologie de la poésie du Tout-monde", Edouard Glissant peaufine ses concepts.

Il décède à Paris le 3 février 2011. En 2014, ses archives 

Hommage au Diamant

Afin de garder dans notre mémoire, Hugues Toussay, le maire du Diamant et  son conseil municipal organisent cet après midi dans la commune où repose le poète, une cérémonie-hommage qui prend le nom du message majeur de son œuvre : "RIEN N’EST VRAI, TOUT EST VIVANT".

Le rendez vous est à 16h30 au cimetière de la ville , autour de sa fresque tombale.

Un hommage qui sera suivi d'une veillée poétique à « L’espace Canon » qui sera ponctuée du son de la conque de lambi de l’Orchestre WATABWI, de témoignages de ses « amis de toujours », de discours et de déclamations de citations, poèmes des élèves du collège du Diamant.

Tags