La Corderie Royale : un exemple pour le Fort Saint-Louis ?

Par • Mis à jour le 26/01/2017 - 16:38

La réflexion s'organise autour de la mise en valeur du Fort Saint-Louis. Mercredi (25 janvier 2017), Emmanuel de Fontaineau, directeur du centre international de la mer a tenu une conférence autour de la revalorisation de ce type de monument historique. Située au sein de l'arsenal de Rochefort, la Corderie Royale reçoit 400 000 visiteurs par an. De quoi donner des idées quant à la gestion de notre fort.

    La Corderie Royale : un exemple pour le Fort Saint-Louis ?
Comme le Fort Saint-Louis, la Corderie Royale de l'arsenal de Rochefort a été pensée par Colbert. Outre ce point commun, l'édifice construit en 1669 et classé Monument Historique en 1967 est désormais exploité comme un site touristique majeur.

Sa réhabilitation a duré 40 ans. La Corderie abrite le Conservatoire National du Littoral, la Chambre de Commerce de Rochefort et de Saintonge, une bibliothèque municipale et le Centre International de la Mer. Chaque année elle accueille 400 000 visiteurs. Le site dispose d'un budget de 2,5 millions d'euros et 35 personnes y sont employées à temps plein.

"Il faut inventer un projet sur le fonds. La population doit être impliquée. Notre projet à Rochefort est de raconter les aventures humaines de la mer. La Corderie est un centre culturel et un centre de tourisme culturel. Les deux sont très intimement liés", explique Emmanuel de Fontaineau.

Voilà de quoi donner des idées aux responsables politiques Martiniquais. D'ailleurs les membres de la commission développement économique et tourisme de la CTM ont organisé mercredi une conférence débat à ce sujet. Emmanuel de Fontaineau, directeur du centre international de la mer a dessiné les contours d'un projet similaire autour du fort Saint-Louis. "Vous avez ici un véritable trésor que vous pourriez valoriser d'avantage. Ce site magnifique du front de mer de Fort-de-France permet de faire accoster des paquebots donc une fréquentation de croisiéristes importante. La présence de la Savane en plein milieu et du fort Saint-Louis sont des éléments qui permettraient de créer un véritable parc touristique et culturel",

La création d'un musée est par exemple l'une des pistes envisagées."C'est un modèle et un exemple qui nous encourage dans la volonté d'avoir un projet et une vision globale. Nous avons tous les atouts en main pour mener un projet comme celui là. Nous avons déjà évoqué un certain nombre d'axe comme la promenade. Un musée est aussi envisagé dans le projet. Nous avons parlé de l'axe de donner une vie au fort à travers son éclairage extérieur et à travers des animations vivantes. L'apport de cette conférence nous donne des éléments supplémentaires", assure Diane Montrose, membre de la commission tourisme de la CTM.

Karl Lorand et Hanna Roseau