Les martiniquais et le tatouage : une histoire d’amour

Par 05/03/2017 - 14:59 • Mis à jour le 05/03/2017 - 14:59

Le mondial du tatouage se déroule en ce moment à Paris (du 3 au 5 mars). Cet art ancestral est très présent en France ou prés de 15% des français sont tatoués. Mais qu’en est-il du phénomène en Martinique ? Quels tatouages sont en vogue ?

    Les martiniquais et le tatouage : une histoire d’amour
Le 7ème salon du tatouage ferme ses portes aujourd’hui, dimanche 5 février 2017, à la grande halle de la Villette.

De nombreuses personnes ont assisté à la manifestation. A échelle nationale, 14% des Français sont déjà passés entre les mains d’un tatoueur. Et ce sont les femmes qui auraient le plus cédé à la tentation selon un sondage mené par l’institut Ifop.

Certaines personnes ont peur. En effet, un tatouage dure toute la vie. S’il est manqué ou s’il ne plaît plus, il ne peut pas être enlevé facilement. Les conditions d’hygiènes sont aussi particulièrement strictes.

Selon Betty, la responsable du salon Dragon Bleu, qui a ouvert il y a quinze ans à Fort-de-France, le statut de tatoueur souffre d’un manque de reconnaissance.



Ce mondial se déroule près de Paris. Cette année, aucune manifestation n’a lieu chez nous parallèlement à ce mondial. Betty, la responsable du Dragon Bleu le regrette. Elle pense qu’il faut s’associer avec les tatoueurs guadeloupéens pour avoir un budget suffisamment important pour organiser un événement local durant la même période.