Maher Beauroy et son projet Insula au Blue Note de Rio de Janeiro

Par • Mis à jour le 23/11/2017 - 13:00

Le pianiste de jazz Maher Beauroy se produira ce jeudi soir (23 novembre 2017) au mythique club de jazz Blue Note de Rio de Janeiro. Avec ses acolytes Redha Benabdallah et Adriano DD Tenorio, ils rendront hommage à Frantz Fanon à travers leur projet musical Insula.

    Maher Beauroy et son projet Insula au Blue Note de Rio de Janeiro

Maher Beauroy continue de faire voyager sa musique à travers le monde. En tournée internationale en ce moment, le pianiste de jazz pose son piano au Brésil et plus précisément au mythique club de jazz Blue Note de Rio de Janeiro.

Dans sa tournée entamée il y a quelques semaines, Maher Beauroy a voulu faire les choses bien. C'est donc armé d'un projet concret et longuement travaillé qu'il est parti conquérir les marchés internationaux. Ce projet a été baptisé Insula. "Insula est un projet transversal qui touche à la fois la musique et la littérature. C'est une oeuvre écrite pour trio (piano, oud et percussions). Dans ce projet Redha Benabdallah, oudiste Franco-Algérien et co-leader, et moi-même rendons hommage au penseur et essayiste Frantz Fanon en tentant de mettre en musique sa pensée", explique le pianiste martiniquais.

Musicalement, le projet Insula veut mettre à "égalité les cultures algérienne et martiniquaise. C'est ce que Frantz Fanon voulait, l'égalité entre les hommes, entre les peuples, entre les cultures, être et ne pas sembler être, assumer ce que nous sommes sans subir le dicta d'une pensée occidentale dominante qui tente d'imposer ses règles au Monde"

Pour le pianiste fraîchement trentenaire jouer dans un des clubs Blue Note représente un marqueur dans sa carrière. "C'est pour nous une chance merveilleuse de rendre visible notre production dans un lieu si prestigieux, tout en rappelant au monde la pensée fondatrice de Frantz Fanon. La musique et la pensée Martiniquaise dans l'une des plus belles salles de spectacle qui soit. Je ne tiens plus en place, j'ai hâte d'y être", confie-t-il.

Pour parvenir à ce mélange, Maher Beauroy et son acolyte Redha Benabdallah, musicien et musicologue algérien, se sont associés le temps d'une soirée au percussionniste brésilien Adriano Tenorio.