Plus que quelques heures à attendre avant le début des festivités du carnaval

Par • Mis à jour le 21/02/2020 - 07:13

Les jours gras de la 114e édition du carnaval de Fort-de-France intitulée "Bonbon Péyi" approchent à grand pas. La traditionnelle conférence de presse sur ce carnaval 2020 s'est tenue hier soir.

    Plus que quelques heures à attendre avant le début des festivités du carnaval

Dernière ligne droite avant le début des jours gras de ce carnaval 2020 notamment à Fort-de-France. Un carnaval qui promet d'être beau et festif comme chaque année. Hier soir, les élus et dirigeants de service de la ville de Fort-de-France ont tenu à Rive Droite Levassor la traditionnelle conférence de presse sur le carnaval 2020, en présence des reines, mini-reines et dauphines de la ville.

Cette 114e édition (1906-2020) intitulée "Bonbon Péyi" tentera de faire passer un double message. Le premier, la mise en lumière des confiseries et pâtisseries de la Martinique, mais aussi la sensibilisation à l'abus du sucre. Cette année, l'accent a été mis sur une version moderne des mariages burlesques, baptisés "Bidim Epouzay'". 

Pas (encore) d'information sur le Vaval 2020

Au sujet du Vaval 2020, rien n'a été filtré. Il fera sa toute première sortie publique comme à l'accoutumé, lors de la parade du dimanche gras. Selon Yvon Lamorandière, chargé de la mission Carnaval à Fort-de-France, il sera bien représentatif de l'actualité récente. Au niveau de la sécurité, 350 personnes (forces de l'ordre, médiateurs, secours, agents municipaux) seront mobilisées au quotidien durant les jours gras à Fort-de-France pour assurer la surveillance, la sécurité des carnavaliers, les contrôles aux points d'entrée ou encore les postes de soins. 

Les caméras de surveillance opérationnelles

Depuis plusieurs semaines, les médiateurs se sont rendus dans les quartiers de la ville capitale afin de faire de la prévention, compte tenu du climat tendu de ces dernières semaines. Au niveau des caméras de surveillance, elles sont opérationnelles sur toute la ville basse.

En ce qui concerne le dispositif de transport, il est reconduit avec des parkings relais aux portes de la ville et les bus TCSP et Mozaïk pour les navettes vers le centre-ville. Pour rappel, en 2019, la ville de Fort-de-France a accueilli un total de 265 000 personnes durant les jours gras, avec un pic le mardi et le mercredi des cendres. 

En tout cas, demain samedi, le carnaval débutera avec la traditionnelle parade des reines, mini-reines, reines mères et leurs dauphines. Le soir, le Bwadjack show aura lieu sur le front de mer. Ce vendredi matin, la ville a tenu à organiser une parade des juniors à partir de 9 heures. Le point de départ sera donné devant la cour d'appel avec une parade avec les établissements scolaires qui ont réussi à préparer costumes, chansons et chorégraphies en dépit de la mobilisation dans l'éducation contre la réforme des retraites. Un défilé qui sera beaucoup plus maire que d'habitude l'absence d'une majorité d'écoles publiques. Les privées seront présentes. Un dispositif d'accueil a cependant été mis en place.

Les précisions d'Alain Alfred, adjoint au maire de Fort-de-France et responsable de l'organisation du carnaval : 

En images



Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.