Quand le bèlè s'invite aux Etats-Unis...

Par 30/06/2015 - 19:04 • Mis à jour le 30/06/2015 - 19:04

Le bèlè de Martinique trouve une porte d’entrée aux Etats-Unis ! Camee Maddox, chercheuse américaine a reçu hier le diplôme de docteur en anthropologie à l’Université de Floride. Elle a rédigé sa thèse de doctorat sur le bèlè qu’elle a étudié dans toutes ses dimensions pendant 18 mois de recherches en Martinique.

    Quand le bèlè s'invite aux Etats-Unis...
Durant 18 mois,Camee Maddox - une américaine âgée de 30 ans - s’est plongée dans la culture bèlè, en apprenant la danse, en observant et interrogeant tous les acteurs du milieu en s'imprégnant au maximum de la culture bèlè. Lors de sa soutenance hier sur le campus de Gainesville, le jury l'a interrogée sur l’approche choisie pour comprendre le fonctionnement social du bèlè en Martinique.
"Ils ont posé des questions très intéréssantes, sur comment j'ai collecté les données, comment j'ai fait mes analyses... Comment j'ai été reçue, comment j'ai réussi à m'intégrer dans la communauté du bèlè pendant 18 mois." a expliqué Camee Maddox.
Les professeurs qui composaient le jury ont également pu voir Camee en action ! "J'ai montré les videos et enregistrements pour illustrer comment les gens s'expriment dans les soirées bèlè." a t-elle complété.

La jeune femme entend poursuivre ses études sur le bèlè, notamment avec l’écriture d’un livre. Dans les prochaines semaines, elle entamera un cursus post-doctoral de recherche et d’enseignement à l’Université de l’Illinois.

Audrey Ollon et Pascale Lavenaire