[Reportage] À la découverte de l'héritage des Kalinagos

Par 09/03/2022 - 13:10 • Mis à jour le 09/03/2022 - 13:02

Les Kalinagos ont progressivement peuplé la Caraïbe laissant partout leur empreinte. C'est le cas sur le territoire de la commune des Trois-Îlets.

    [Reportage] À la découverte de l'héritage des Kalinagos

Après s'être intéressée à l'héritage africain, syro-libanais, chinois ou encore européen, la ville des Trois-Îlets met à l'honneur les kalinagos.

Amérindiens originaires du Nord du Venezuela qui ont émigré vers les Antilles à partir du IXe siècle et dont les traces sont toujours visibles, à travers la poterie, les polissoires.

Ces peuples sont les premiers habitants de Martinique.

polissoir.JPG

Toute cette semaine , des manifestations leur sont consacrées en présence des délégations Kalinago de la Dominique et la délégation Kali'na de la Guyane avec l'association Karisko.

Hier, trois classes de CM2 (60 élèves de l'école des Trois-Ilets) sont allées au Petit-Îlet à la découverte des polissoires qui servaient à polir le silex et les haches.

Le reportage d'Hanna Roseau :

Dans le cadre de cette semaine consacrée à l'héritage des Kalinagos, un cérémonie de sacralisations des kanawas, embarcations utilisées par les kalinagos, a eu lieu ce mercredi matin au terminal de croisière Quai des Tourelles à Fort-de-France.

Toujours ce mercredi soir, à 18 heures, une conférence intitulée “à la découverte d'une longue page ignorée de l'histoire de la Martinique”  est organisée avec Alex Allard-Saint-Albin qui présentera aussi son ouvrage “l'île aux serpents: terre mère d'atlantes?”

Jeudi 10 mars, les ateliers Kalinago avec l'association Karisko et des scolaires, inauguration de la place Kalinago et des oeuvres de l'artiste Marie Anick Toula

Vendredi 11 mars, une nouvelle visite des polissoires de Petit-îlet avec les scolaires

Dimanche 13 mars : visite du Petit-Îlet et des polissoires mais aussi du cimetière d'esclaves et kalinago de l'Anse Bellay. Ouvert au public mais déjà complet.

Tags