À Spoutourne, des fouilles archéologiques révèlent l'existence d'une sucrerie vieille de 200 ans

Par 05/10/2020 - 08:47
01/01/2020 - 00:00

Des fouilles archéologiques préventives sont en cours à l'Anse Spoutourne à Trinité. Elles précèdent la construction d'un projet touristique. Les archéologues ont mis au jour des vestiges d'une sucrerie datant de la période de l'esclavage.

    À Spoutourne, des fouilles archéologiques révèlent l'existence d'une sucrerie vieille de 200 ans
©HR/RCI Martinique

Des fouilles sont en cours depuis lundi (28 septembre 2020) et jusqu'au 09 octobre 2020 sur le site de Spoutourne à Trinité.

Un projet d'EAT, espace d'aménagement touristique, consistant à reconstruire cet espace de plusieurs hectares, situé à côté d'une habitation du18ème siècle, avec notamment des espaces d'activités sportives, une maison de la nature et de la découverte et un restaurant sur l'eau, doit sortir de terre. "Ce projet fait partie des 7 espaces d'aménagement touristique prévus sur le territoire martiniquais. C'est un projet qui va consister à reconstruire la base nautique et un appontement avec un restaurant sur l'eau. Nous sommes dans un cadre naturel qu'il faut préserver et valoriser, d'où la maison de la nature et de la découverte", présente Laurence Radiguet, directrice générale des services de la ville de Trinité.

Diagnostic archéologique obligatoire

Avant que le projet ne voit le jour, des travaux de diagnostic archéologiques sont effectués par l'INRAP, Institut national de recherches archéologiques préventives. Un préalable obligatoire. "Nous creusons le sous-sol avec un engin mécanique. De cette façon, nous recherchons si il y a des traces de vestiges archéologiques dans le sous-sol pour comprendre l'histoire de ce secteur", explique Fabrice Casagrande, archéologue à l 'INRAP.

©HR/RCI Martinique

Après deux jours de fouilles, les archéologues ont trouvé les vestiges de ce qui serait probablement une ancienne sucrerie datant de 200 ans voire plus. "On a trouvé des murs. On a une porte d'entrée qui donne sur des espaces intérieurs et extérieurs pavés sur lesquels on a trouvé des fragments de poterie de raffinage", précise Fabrice Casagrande.

Jeudi dernier, le site a accueilli une vingtaine d'élèves de CE2 de l'école Auguste Rejon de Trinité pour leur présenter le métier d'archéologue et le projet de la commune.

Le reportage d'Hanna Roseau :

 

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.