TEST

Par 23/05/2016 - 21:34 • Mis à jour le 23/05/2016 - 21:34

xxxx

    TEST
Plusieurs écoles vandalisées à Fort-de-France Les élèves de l’école Rouam Sim, située aux Terres-Sainville, n’ont pu accéder aux cours ce lundi 9 mai 2016. Le matin, l’école a été retrouvée dans un état déplorable.

Trois autres écoles ont aussi été vandalisées pendant ce week-end de l’Ascension. L'écoles de Rouam Sim des Terres Saint-Ville, l’école primaire de Dillon, celle de Debrillant et école de Sérénade à Fort-de-France ont été retrouvées dans un état lamentable ce lundi matin 9 mai 2016.

Les agents et les enseignants arrivés au travail ont découvert le matériel renversé, de la peintures au sol, aux tableaux ou sur les tables. Les actes de vandalisme se sont produits pendant ce week-end de l'Ascension.

Image retirée.Image retirée.Image retirée.
photo Christian Ursulet, dg ARS Mq


L’école Rouam Sim des Terres de Saint-Ville représentait le pire. Contrairement aux autres écoles, elle n’a pas pu accueillir les élèves, tellement les salles de classes ont été dégradées. Alain Alfred, directeur de la caisse des écoles et adjoint au maire de Fort-de-France souligne que ces actes de vandalisme se succèdent trop souvent.



« On se demande vraiment ce qui peut se passer dans les têtes de ceux qui agissent de cette façon. On a affaire avec la situation où les gens ne respectent plus ce que sont les écoles, ce pourquoi l’école est faite et nous devons réagir par rapport à cela. Pas seulement les municipalités, pas seulement les collectivités mais la société toute entière doit dire "stop" à ce genre de comportement ».


Pour l’instant, les autorités municipales sont en train de réfléchir aux mesures à prendre pour sécuriser les écoles. Il peut s’agir de mesures technologiques ou encore de la participation des parents ou d'appel aux associations des quartiers. Veranika Chyhir et Cédric Catan
r

k