Tribulations d’une mère dans une « Strike Island* » pas tout à fait imaginaire…

Par • Mis à jour le 23/04/2015 - 01:23

Une vision décalée dans RCI+… Celle de Fleur de Lys. Ce slameur habitué des anciens rendez-vous "Pawol-la-ka-fèt" de l’Atrium s’est glissé dans la peau et dans la vie d’une jeune mère de famille confrontée à la répétition des conflits sociaux sur son île.

    Tribulations d’une mère dans une « Strike Island* » pas tout à fait imaginaire…
J’ai 36 ans, je suis maman de deux enfants, Kylian, 8 ans et Johanne, 7 ans. Je viens de trouver un CDD de commerciale dans une jeune entreprise qui me donne l’opportunité de découvrir ce travail. Je suis diplômée, Bac +5 d’une université éclatée entre les Antilles et la Guyane. Mais malgré mon diplôme en poche, je ne trouve pas de travail dans ma branche.

Je suis motivée et consciencieuse, j’élève seule mes enfants, comme cela se fait couramment maintenant. J’ai acheté une petite voiture à crédit et je n’ai pas d’autres moyens pour me déplacer.

Ce matin, comme d’habitude, j’apprends qu’il y a une rumeur de grève des pompistes. Je déteste faire la queue et supporte encore moins qu’on me prenne pour un mouton. Mais mon bac est vide parce qu’hier j’ai fait 200 bornes pour démarcher des clients.

Je n’ai pas d’autres choix que d’être dans cette queue où il y a 23 voitures devant moi. Oui !! Je les ai comptées. Je n’avais que ça à faire. Imaginer le pourquoi de ceux qui font la queue. Et donc, cela m’a aussi donné le temps d’imaginer… d’imaginer… d’imaginer encore ...