Tropiques Atrium : "On va profiter de la rentrée artistique pour lancer officiellement ce nom"

Par • Mis à jour le 04/09/2015 - 21:09

Après les élèves, les professeurs et autres, c'est au tour de Tropiques Atrium de faire sa rentrée. Pour cette nouvelle année, la structure culturelle revient avec bon nombre de nouveautés.

    Tropiques Atrium : "On va profiter de la rentrée artistique pour lancer officiellement ce nom"
L'Atrium s'appelle désormais Tropiques Atrium ! "On va profiter de la rentrée artistique pour lancer officiellement ce nom et puis aussi lançer officiellement les activités de la nouvelle scène nationale" a indiqué Assane Kouyaté, directeur de Tropiques Atrium.

Pour cette nouvelle année culturelle, la structure insiste tout particulièrement sur la formation, notamment en matière théâtrale. "Mettre un accent sur le spectacle vivant en général, le théâtre en particulier" , a précisé Hassane Kouyaté le directeur de Tropiques Atrium. "Nous mettons en place la formation initiale des jeunes martiniquais en particulier et caraibéen. Qu'est ce que c'est ? Qu'après le bac les enfants ne soient pas obligés d'aller ailleurs pour préparer les concours aux grandes écoles théâtrales", Cette école devrait voir le jour pour l'année scolaire 2016 / 2017. De plus à partir de la mi-octobre, des cours de théâtre pour amateurs seront mis en place.

Antigone autrement...

Antigone, une importante coproduction de Tropiques Atrium et de ATAM Théâtre se jouera sur les deux scènes de Tropiques Atrium en octobre prochain. "Le TAM théâtre et son metteur en scène Aurélie Dalmat nous ont proposé une version d'Antigone qui est à la fois un aller retour quasi permanent entre l'oeuvre initiale de Sophocle et l'oeuvre de Georges Mauvois" a indiqué Bernard Lagier, directeur adjoint de Tropiques Atrium et responsable de la programmation.

Les répétions ont lieu depuis 2 mois et le public est invité à y venir régulièrement ! De plus, des toges seront proposées aux spectateurs en octobre prochain pour assister à la tragédie mise en scène par Aurélie Dalmat.

Audrey Ollon et Yvonne Guilon