Une pétition pour ériger une statue de Joséphine Baker sur la Savane à Fort-de-France

Par 09/09/2021 - 16:50 • Mis à jour le 09/09/2021 - 14:55

Une Joséphine pourrait en remplacer une autre : une statue de Joséphine Baker pourrait être érigée sur le socle de Joséphine de Beauharnais à la Savane à Fort-de-France. C'est en tout cas ce que propose une pétition qui a déjà récolté près de 6000 signatures en ligne.

    Une pétition pour ériger une statue de Joséphine Baker sur la Savane à Fort-de-France

Une icône

C'est une vie riche de luttes, de créations et d'espoirs qu'aura mené Joséphine Baker, icône des années folles. A la fois chanteuse, danseuse, meneuse de revues dans les salles parisiennes les plus prestigieuses, Josephine Baker s'illustre comme l'une des pionières de la lutte antiraciste. 

Noire Américaine, Joséphine naît en 1906 à Saint-Louis dans le Missouri d’un père d’origine espagnole et d’une mère aux racines africaines et amérindiennes. Confrontée très tôt à la misère et au racisme, Joséphine commence à travailler à 8 ans, se marie à 13 ans, divorce puis se remarie à 15 ans, avec Willie Baker dont elle garde le nom. Mais cette passionnée de scène quitte son pays pour échapper à la ségrégation qui y sévit et trouve un nouveau souffle sur les planches et dans les rues de Paris.

Josephine Baker.jpeg
Joséphine Baker, photo du livre "Jazz Ladies"

Des Folies Bergères au Casino de Paris, elle devient une idole. Elle prend alors la nationalité française en 1937, et joue un rôle primordial lors de la seconde guerre mondiale, en s'engageant dans la résistance. 

Louis_Gaudin_-_Casino_de_Paris_-_Josephine_Baker_1930.jpg
Affiche de Josephine Baker et son guépard, au Casino de Paris, affiche de 1930 par Louis Gaudin

Une femme libre et engagée dans un rêve de fraternité universelle

Tout au long de sa vie, elle n'aura de cesse de lutter pour l'acceptation des différences, à l'image de sa tribu arc-en-ciel, composée de douze enfants des quatre coins du monde, qu'elle adopte et qu'elle élève dans un château en Dordogne. Ce même château des Milandes duquel elle a lutté pour la résistance.

Joséphine Baker et ses enfants ©Georges Menager / Paris Match
Joséphine Baker reçoit la Légion d'Honneur et la Croix de guerre, entourée de ses enfants au Château des Milandes, en août 1961 ©Georges Menager / Paris Match

Proche de Martin Luter King, Joséphine Baker aura rallié le plus grand nombre par son courage et sa vision, du jazz au swing, jusqu’aux droits civiques et à la lutte contre le fascisme.

Femme libre et engagée, Joséphine Baker fera son entrée au Panthéon le 30 novembre prochain. Elle sera ainsi la première femme noire à résider parmi les "grands hommes" de l’histoire de France. 

Une pétition pour ériger sa statue sur la Savane

Une décision nationale qui a pu être accélérée grâce à une pétition. Et c'est d'ailleurs par cette même méthode que de nombreux signataires souhaitent aussi honorer cette figure universelle sur la Savane à Fort-de-France. La pétition a ainsi déjà récolté près de 6000 signatures dans ce sens. Un choix qui pourrait résoudre la question de la statue de Joséphine De Beauharnais, d'abord décapitée puis détruite.
 
Une pétition est donc en ligne pour ériger une statue de Joséphine Baker en lieu et place de la précédente statue. Cette pétition sera ensuite soumise aux autorités compétentes. Un véritable symbole pour une icône dont l'une des grand-mères aurait eu des origines arawak. Pour Jessica Barre, initiatrice de la pétition, il s'agirait d'un véritable symbole :

C'est vraiment une figure féminine importante, une personnalité connue pour son engagement envers les minorités, et contre le racisme. Joséphine Baker n'était pas une Martiniquaise comme on l'entend, mais elle aimait beaucoup les Antilles

Pour encourager la démarche, la pétition est toujours disponible en cliquant ici
 

Tags